Consommation

L'avènement du printemps et des vacances de Pâques est souvent synonyme de balades à motos. Avant de remonter sur votre moto, voici quelques conseils pour prendre la route en toute sécurité.

1. Laver votre moto

Si vous ne l’avez pas fait en automne, et afin de pouvoir prendre la route, quoi de mieux que de commencer par laver votre moto ? Un premier lavage vous permettra de relever d’éventuelles anomalies sur votre moto.

2. Vérifier l’état de votre batterie

Puisque votre moto n’a pas roulé depuis longtemps, la batterie a pu en être affectée. Le démarrage de votre moto en sera peut-être d’autant plus difficile. Si vous disposez d’un chargeur, il pourra être utile de charger quelque peu votre batterie avant de prendre la route. Prenez de préférence un chargeur adapté aux batteries motos car les chargeurs pour voitures distillent un courant de trop forte intensité. Si vous n’en disposez pas, vous pouvez utiliser une paire de câbles avec des pinces crocodiles que vous pourrez brancher à la batterie de votre auto.

3. Contrôler votre niveau d’huile, liquide de frein et de refroidissement

La troisième étape est de vérifier les niveaux d’huile, de liquide de frein et de refroidissement. Durant les mois hivernaux, le niveau de ces lubrifiants a pu baisser. Vous pouvez également profiter de cette occasion pour faire une vidange de ces liquides. Il est en général recommandé de le réaliser tous les deux ans.

4. Vidanger l’essence

Si vous avez laissé le réservoir de votre moto avec un bon niveau, pensez à le vidanger. Des dépôts ont pu se former dans le réservoir. Cela pourrait enrayer votre belle mécanique.

5. Contrôler l’état des pneumatiques
L’étape suivante consiste à vérifier l’état des pneumatiques, à deux égards. Tout d’abord, vérifier que les pneus sont encore en bon état et qu’ils ne sont pas lisses. Ensuite, vérifiez la pression car ils ont tendance à se dégonfler, lentement mais sûrement.

6. Graisser la chaîne, pistons et câbles
Ensuite, vous pouvez graisser votre chaîne, pistons et câbles en faisant attention à ne pas en mettre sur vos freins à disques et pneumatiques.

7. S’assurer que l'électronique fonctionne toujours
Avant de monter sur votre moto, faites un premier test pour vérifier que l'électronique fonctionne toujours: commencez par le tableau de bord, les clignotants et les phares. Vous pouvez ensuite tester que les freins, commandes au pied, amortisseurs et accélérateur fonctionnent toujours.

8. Vérifier votre assurance
Enfin, avant de prendre la route, assurez vous d’être toujours en ordre d’assurance. Si vous avez souscrit à une omnium, pensez peut-être à remplacer cette garantie si votre moto à 3 ou 4 ans par une mini-omnium qui vous couvre pour le vol-incendie au minimum, cela diminuera substantiellement le prix de l’assurance. Vérifiez si vous avez une protection juridique, elle est bien utile pour défendre le motard dans presque 50% des sinistres. Vérifiez que vous bénéficiez d’une sécurité du conducteur en cas d'accident en tort, elle vous couvre pour vos dégâts corporels. Vérifiez si vous avez bien une garantie assistance si vous avez prévu un voyage hors de Belgique; il est encore temps d’en souscrire une, tant que votre moto a moins de 10 ans. Pour toute information, demandez conseil à votre courtier ou à Seraphin.

9. Se remettre en forme
Après la froideur hivernale, vous n’avez peut-être plus fait d’exercice depuis longtemps. C’est l’occasion pour vous de vous remettre en forme avant de vous remettre en selle. Pourquoi ne pas commencer par un petit jogging ?

10. Prendre la route… en commençant molo
Enfin, c’est la dernière étape: prendre la route. Pour retrouver toutes vos sensations, rien de mieux que de commencer par une petite balade, avant d’affronter à nouveau la ville… Même si, la moto, c’est comme le vélo, cela ne s’oublie pas. Si vous hésitez, vous pouvez également prendre des cours de remise à niveau ou de perfectionnement de conduite.

Bonne route !

Seraphin.be