Consommation En matière de mode, il n'y a pas à dire, cela diverge fort entre les hommes et les femmes. 

Là où la gent féminine se retrouve souvent fort dépourvue devant une armoire pleine à craquer et n'hésite pas à claironner qu'elle n'a plus rien à se mettre, les hommes font moins dans la dentelle. Pour près d'un homme sur deux, porter des sous-vêtements usés, voire troués, ne pose aucun problème. C'est en tout cas ce qu'il ressort d'une étude menée par Zeeman auprès de sa clientèle féminine. "Nous avons interrogé 300 femmes vivant en ménage en Belgique sur les sous-vêtements de leur homme. Résultat ? Selon toutes ces femmes, 45 % des hommes portent régulièrement un sous-vêtement usé. Même lorsque celui-ci est troué, ils continuent de le porter." 

Zeeman leur a aussi demandé pourquoi les hommes agissaient de la sorte. Les réponses ont parfois de quoi étonner. Ainsi, 54 % ne s’intéressent pas à leurs sous-vêtements, 22 % trouvent que leur ancien slip ou boxer est confortable comme il est, 29 % n’ont pas envie d’y consacrer du temps et 19 % ne remarquent même pas qu’il est usé. Un certain fétichisme semble aussi avoir de l'influence puisque 23% des mâles seraient très attachés à leurs sous-vêtements, même s'ils sont dans un état pitoyable...