Consommation Le low cost peut se révéler aussi coûteux qu’une compagnie régulière.

Les États-Unis continuent à faire rêver mais pâtissent pour le visiteur européen de la hausse du billet vert face à l’euro. Il y a aussi le prix du billet d’avion, particulièrement élevé en haute saison.

Quand une compagnie low cost - Norwegian Airlines - s’aventure sur ce terrain des vols transatlantiques avec des offres à partir de 65 euros pour s’envoler vers New York, il y a de quoi susciter l’intérêt.

Qu’en est-il dans la réalité ? Si vous espérez pouvoir vous envoler pour Big Apple pour un tarif aussi bas, vous risquez de déchanter.

Le prix le plus bas d’un vol de Paris à New York était lundi de 329 euros, et ce pour un départ le 30 juin. Le retour, prévu le 14 juillet, s’affichait à 212,80 euros, mais il ne restait plus qu’une place. Dommage, d’autant qu’il s’agit d’un vol direct.

Si vous voyagez en couple ou en famille, il faudra donc mettre une centaine d’euros par personne en plus. On arrive donc autour des 650 euros.

Avec ce tarif le plus bas, vous n’avez pas droit à grand-chose. La seule faveur dont vous bénéficiez est de pouvoir emporter un bagage à main en cabine, d’un maximum de 10 kilos. Pour deux semaines à New York dans la chaleur torride de l’été, cela risque d’être un peu juste. L’enregistrement d’un bagage à l’aéroport est de 50 euros par valise et par trajet. Soit au minimum 100 euros pour un vol aller-retour.

Repas et boissons sont également payants : par trajet, comptez facilement entre 40 et 50 euros si vous prenez un plateau-repas et deux boissons.

Bref, la facture peut facilement atteindre les 850 euros pour un vol depuis Paris, ou l’aéroport de référence pourra être Charles de Gaulle ou Orly (moins facile d’accès). Là encore, il faudra payer déplacement et parking de la voiture ou le trajet en train.

Depuis Bruxelles, il était encore possible de trouver un vol direct, tant à l’aller qu’au retour, pour un prix de 975 euros, (voire 937 euros en fonction du mode de paiement) sur une compagnie régulière.