Consommation

La mort d'un adolescent a provoqué une nette baisse de fréquentation en France

PARIS La fréquentation des établissements de la chaîne de restauration rapide Quick est en nette baisse en France, pouvant atteindre jusqu'à 30%, depuis la mort le 22 janvier d'un adolescent de 14 ans qui y avait mangé, a confié dimanche son directeur général.

"La baisse de fréquentation de l'ordre de 30% de notre restaurant de Cap Sud d'Avignon (où avait mangé l'adolescent ndlr) reste inchangée depuis le début de l'affaire", indique Jacques-Edouard Charret dans un entretien au quotidien Le Parisien.

"Sur l'ensemble de nos franchisés, on note aussi une désaffection, mais elle est plus faible", poursuit-il. Quick compte plus de 350 restaurants en en France, où il est le principal concurrent de l'américain McDonald's.

L'enquête en cours sur la mort de l'adolescent en janvier a déjà établi que le décès le 22 janvier était lié au repas pris la veille chez Quick.

Le parquet a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire, en citant des manquements graves aux règles d'hygiène. Le 18 février, Jacques-Edouard Charret avait déjà reconnu "un dysfonctionnement local limité au seul restaurant d'Avignon".

© La Dernière Heure 2011