Consommation L’opérateur double le volume de données de tous ses forfaits (sauf B9).

Alors que VOO Mobile (sur le réseau d’Orange) a posé il y a quelques semaines le premier véritable coup de poing commercial de sa courte carrière (en proposant 8 Go de rab’ de data pour seulement 8 euros, sur tous ses forfaits), pas question pour Base de laisser les concurrents fair price prendre leurs aises…

L’opérateur récemment avalé par Telenet s’apprête ainsi, apprend La DH en avant-première, à revoir son portfolio d’abonnements mobiles. En tirant les prix encore plus vers le bas ? Non, et il faudra convenir qu’il sera difficile d’aller chercher des tarifs plus abordables que ceux actuellement en place, sur le marché du mobile. Du coup, que se passe-t-il lorsqu’un opérateur refuse de toucher au prix ? Il dope les services. En l’occurrence, ici, l’Internet mobile, l’ex-filiale de KPN double pour tous ses abonnements, sans supplément, à l’exception de BASE 9.

L’effet de cette refonte est ravageur si l’on zoome sur certains forfaits. Ainsi, l’abonnement postpaid B15 (15 euros par mois) reçoit désormais 3 GB par mois. À l’autre bout de l’échelle, avec 24 GB/mois, l’offre B 45 atteint un niveau jamais vu sur notre marché belge, se rapprochant des volumes de surf proposés en Internet fixe sur le marché résidentiel il y a quelques années…

Vendu comme une promo temporaire (courant jusqu’au 30 juin), ce nouveau portfolio est accessible à tous les nouveaux clients automatiquement et en quelques clics pour les clients existants (sur le site Web de l’entreprise, dans un BASE shop ou encore en appelant un call center).

Un ultime mot de contexte, enfin : les derniers chiffres montrent que l’abonné actif (qui profite effectivement de la 3G/4G pour surfer sur son mobile) consomme aujourd’hui en moyenne 1,4 GB de données par mois, contre 0,9 GB/mois il y a un an. C’est quasi une augmentation de 60 %, alors que 73 % des abonnés Base possèdent un smartphone…

© D.R.