Consommation

Après Delhaize, Aldi et Carrefour, le leader de la grande dis s’associe à Mobistar

BELGIQUE Après Carrefour Mobile, Mobile Plus de Delhaize et Aldi Talk, une autre ligne de supermarchés, et non des moindres, vient de succomber aux joies (mitigées, on creuse ça plus loin…) de la téléphonie mobile : Colruyt, leader de la grande distribution en Belgique. Il est désormais possible, dans un supermarché logé sous l’enseigne orangée, d’acheter des cartes prépayées (pas d’abonnement) Colruyt Mobile. Après l’essence, les Télécoms !

Est-ce à dire que Colruyt est en train de déployer son propre réseau GSM ? Tout faux : le groupe rejoint, simplement, la longue (une trentaine de membres) liste des MVNO belges. MVNO ? Mobile Virtual Network Operator. Soit : opérateur de réseau virtuel. Entendez par là une firme qui sous-loue l’infrastructure réseau d’un des trois (et seuls) opérateurs présents matériellement (antennes, serveurs…) sur le pays : Proximus, Mobistar et Base. Pour Colruyt, c’est Mobistar qui prêtera son réseau. Pas un coup d’essai pour la filiale de France Telecom : derrière le réseau GSM de Telenet, plus gros MVNO du pays, se cache déjà Mobistar.

L’offre ? Trois mots pour la décrire : transparente, accessible et complète. Transparente parce qu’il n’y a, à l’instar des hangars qui servent de magasins aux Colruyt, aucun chichi surnuménaire : pas de condition cachée ou de package, vous ne payez que ce que vous consommez. Et c’est vous qui déterminez le montant de votre recharge (10, 15, 25 ou 40 €), en l’indiquant au caissier du magasin. Le code de recharge sera imprimé au bas du ticket.

Accessible parce qu’elle devient l’offre la moins chère du marché, titre jusqu’ici détenu par Aldi Talk. Et complète parce qu’elle englobe même du data Internet : trois packs data sont proposés. L’un à 6,75 € pour 150 MB, l’autre à 8,75 € pour 250 MB, et le dernier à 9,99 € pour 500 MB. Ce qui est, ici aussi, soit équivalent, soit moins cher que le marché actuel. Précision : le portage de votre ex-numéro est gratuit, après envoi d’un formulaire fourni dans le Start Pack.

Élargir ses services à la téléphonie était devenu pour Colruyt “un besoin vital” , selon David Jenquin, responsable non-food du groupe. Pour Mobistar, l’intérêt est d’élargir sa base de clients en cartes prepaid, champ de bataille très disputé.

Le succès de Colruyt Mobile n’est pas garanti : si les MVNO trustaient 12,5 % des cartes SIM à l’aube des années 2000, ils ne concentrent aujourd’hui que 5 % des conversations téléphoniques du pays. Et le cimetière est bien garni, entre les NRJ Mobile Belgique, Plug Mobile, Dixitel, RCSC-Mobile (l’opérateur des… supporters du Sporting de Charleroi) et on en passe. Néanmoins, via une démarcation claire par rapport à la concurrence, il y a de la place, aux côtés du tryptique Mobistar-Base-Proximus, pour des opérateurs alternatifs. Le succès de Mobile Vikings (réseau de Base), spécialisé dans le data mobile, en atteste.

les tarifs :

Appels : € 0,13/min vers tous réseaux excepté Colruyt Mobile, 0,05€/min vers Colruyt Mobile

SMS : 0,045 € vers tous réseaux

Data : 0,25 €/MB



© La Dernière Heure 2011