Consommation Un code de bonne conduite voit le jour pour combattre les pratiques frauduleuses dans le secteur.

Le démarchage a domicile est une pratique commerciale vieille comme le monde. Mais de nombreux charlatans s’en sont emparés, n’hésitant pas à tromper le consommateur ou à se montrer très agressifs pour forcer la main du client. Les plaintes parvenues auprès du SPF Économie en attestent : durant la période 2014-2016, l’Inspection économique a reçu 2.473 signalements où la vente a eu lieu en dehors de la société, soit 766 en 2014, 768 en 2015 et 939 en 2016. Cela vise les vendeurs de la vente directe, mais aussi les entreprises qui fournissent des biens et des services à domicile sur demande des consommateurs.

Pour Kris Peeters (CD&V), ministre en charge de l’Économie et des Consommateurs, il était plus qu’urgent de remettre de l’ordre dans la boutique. "Le secteur de la vente directe souffre d’une très mauvaise image. Ces dernières années, il y a eu de trop nombreuses plaintes concernant les pratiques agressives ou trompeuses des démarcheurs."

[...]

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.