Consommation Carrefour propose de nombreux plats et accompagnements prêts à servir ou à réchauffer.

Un repas de fête, ça commence dès l’apéro. "On remarque que le concept finger food, mariant l’apéro et l’entrée a fort la cote, explique Viviane Biernaux, responsable du rayon traiteur chez Carrefour. Pour éviter de passer du temps en cuisine, nous proposons les classiques feuilletés, les mini-burgers et hot-dogs qui plaisent toujours aux enfants, mais aussi des recettes plus originales ou exotiques. Le prix de la crevette grise ayant flambé, on a travaillé sur des alternatives telles que les mini-croquettes au saumon ou au chorizo. Nems, wraps, aumônières sont aussi de la partie."

Pour l’entrée également, il n’est pas nécessaire de passer des heures en cuisine. "On a remarqué que les clients appréciaient les cassolettes, mais désiraient sortir de la classique au poisson. On propose donc des variantes telles que le vol-au-vent de ris de veau (9,90 €/2 pièces) ou encore les filets de limande aux crevettes et crème de cerfeuil (8,90 €/ 2 pièces). De même, lorsqu’on aborde le plat principal, nous proposons de nombreuses recettes en format individuel ou familial, allant du magret de canard à l’orange et aux figues (6,25 €/portion) au filet de saumon sauce homard (6,50 €/portion). Il y en a pour tous les goûts. Quant aux accompagnements, ils prennent généralement beaucoup de temps et nous avons aussi décidé de faciliter la tâche de nos clients. Nous proposons ainsi une large gamme de purées festives et colorées, mais aussi des fagots de haricots, carottes, tomates ou encore chicons braisés qu’il suffit de réchauffer."

Si vous décidez toutefois de passer un peu plus de temps derrière les fourneaux, vous aurez tout loisir d’établir le menu que vous désirez. "On remarque que le consommateur mange moins de viande, mais se focalise sur des morceaux de plus grande qualité", explique Geert De Clercq, responsable du rayon. Ainsi, parmi les grandes nouveautés, la picana de bœuf (États-Unis; 29,95 €/kg)) est un morceau d’excellence. On retrouve aussi du Wagyu en rumsteck (59,90 €) ou en contre-filet (89,90 €). Notre nouvelle gamme Butcher’s choice ravira les carnivores avec des morceaux généralement peu connus qu’on retrouve habituellement chez les bouchers traditionnels de quartier. Pour permettre à tout le monde de manger ce qu’il veut, nous avons aussi misé sur des paquets plus petits. Enfin, la dinde reste un classique malgré tout, même si elle est moins consommée qu’avant et s’achète plutôt farcie qu’entière. Les gens veulent quelque chose de facile et farcir une dinde reste une opération longue et fastidieuse."

Vous êtes plutôt poisson ? Pas de panique, Carrefour vous réserve également quelques belles nouveautés. "On a développé un nouveau produit autour des œufs de truite. Souvent, les gens ne savent pas quoi faire avec alors nous les avons associés à des chips au sel de mer et à une crème, le tout à servir sur une ardoise du plus bel effet", développe Bert Van Geluwe, le Monsieur produits de la mer de l’enseigne.

Incontournable des menus de réveillon, le saumon fumé se décline en trois nouvelles variétés de filière qualité Carrefour. "On a notamment ce saumon élevé de l’œuf jusqu’à la maturité de manière authentique. Il est ensuite salé, lavé, séché et fumé via quatre essences de bois. On en fait de grandes tranches, plus fines. Son goût est réellement différent, plus raffiné des saumons fumés traditionnels. Autre classique, les huîtres sont proposées dans de nombreuses variétés et calibres. Mais la grande nouveauté, ce sont ces huîtres de la mer des Wadden. Elles sont élevées dans une zone protégée et ont donc un taux de chair plus important, car elles bénéficient de plus de nourriture."

Lidl mise sur sa gamme Delicieux

Le smart discounter propose aussi un Noël luxueux et démocratique, autour du caviar et du homard.

Pour la première fois cette année, Lidl introduit du homard cuit et du caviar dans sa sélection de produits de fin d’année. "On a voulu mettre l’accent sur le luxe, sans se ruiner. Ainsi, le caviar est proposé au prix de 8,99 € les 15 grammes. Il provient d’un des plus grands éleveurs d’esturgeon blanc de Calvasino en Italie. Le label Friend of The Sea garantit une méthode d’aquaculture équitable qui rend possible l’élevage d’esturgeons en captivité, ce qui contribue à la survie de l’espèce. Quelque 15.000 pièces sont disponibles et elles se vendent comme des petits pains", assure Julien Wathieu, porte-parole de Lidl.

Outre le caviar, le retailer a élargi son offre avec un homard cuit canadien. "Ces homards de 500 grammes sont exclusivement disponibles au cours des deux dernières semaines de décembre, au meilleur prix du marché et prêts à l’emploi. Ce produit peut être réchauffé au micro-ondes tout en conservant sa saveur et sa structure. Et son emballage sous atmosphère protégée veille à une plus longue période de conservation."

Les fêtes marquent aussi le retour de la gamme Delicieux. "On y retrouve une large sélection de produits de luxe, de l’apéritif au dessert, du classique à l’original."

À commencer par du champagne à moins de 15 €, des huîtres plates et creuses de Zélande (prix du jour), ou encore le foie fin. "C’est une alternative au foie gras respectueuse des animaux, qu’on propose au prix de 4,99 € les 80 grammes. Cette gamme garantit que toutes les matières premières utilisées dans la recette proviennent de canards non gavés."

Pour limiter le temps en cuisine, Lidl propose aussi de nombreuses préparations et accompagnements prêts à l’emploi. Purée de patates douces (2,99 €/500 g), filet de pintade sauce cognac (7,99 €/470 g), fagots de haricots verts (2,99 €/360 g) ou encore bouchées apéritives fraîches (3,99 €/200 g) n’en sont que quelques exemples.

La dinde, produit star des fêtes, affiche 3 kg en moyenne et est vendue au prix de 3,79 €/kg. Et si vous misez sur la convivialité, les plateaux fondue ou gourmet sont faits pour vous (9,99 € pour 700 à 750 g).

Dans son catalogue de fin d’année, Lidl suggère aussi de nombreuses recettes variées, à réaliser pas à pas. À moins d’opter pour la solution de facilité, déjà préparée : crème de tomates aux crevettes et vin blanc (1,99 €/570 ml), ragoût de gibier (5,99 €/500 g) ou encore gâteau au moka (6,49 €/ 450 g).

De la tradition agrémentée d’innovations chez Delhaize

Sans faire table rase des incontournables, l’enseigne au lion apporte des touches de surprises aux repas de fêtes

De la tradition agrémentée de pincées d’innovations, telle est l’offre de Delhaize pour ces fêtes de fin d’année. Histoire de proposer à ses invités des repas qui apporteront des touches de surprises, sans pour autant faire table rase des incontournables.

Ainsi, quoi de plus banal qu’un croque-monsieur. Et pourtant, il y a moyen d’apporter de l’originalité avec une offre multicolore due à des pains et à des goûts différents. Ces Toasties sont à 5,99 € les 120 grammes.

Le foie gras est l’un des incontournables des repas de fin d’année. Delhaize propose, pentre autres, du foie gras d’oie entier de la marque Larnaudie, dont le goût est "inimitable". Il a 15,99 € les 100 grammes… Pour accompagner au mieux ce foie gras, Larnaudie suggère des toasts grillés à la figue (3,79 € les 140 grammes).

Autre inévitable, le homard, dont les ventes se concentrent majoritairement autour de la fête de Noël. Delhaize nourrit de grandes ambitions puisque l’enseigne espère en vendre jusqu’à 150.000 unités au cours des deux dernières semaines de l’année. Il est vrai que le prix débute à 24,95 € le kilo pour ces homards vivants en provenance directe du nord du Canada.

Si vous n’avez pas trop envie de vous casser la tête tout en proposant une entrée qui en jette, une timbale composée d’une farce au saumon fumé cuit, crème de fromage et crème fraîche, surmontée de dés de saumon fumé peut facilement faire l’affaire (6,45 € pour deux portions de 70 grammes).

Et pour la suite ? Le temps où une dinde se retrouvait quasi à tous les coups sur la table du repas de Noël est terminé : la volaille conserve certes ses partisans, mais est de plus en plus supplantée. L’agneau arrive en force. Venu en droite ligne d’Irlande ou d’Angleterre, il est à 13,95 € le kilo (en promotion à 8,95 €). Le gibier connaît par ailleurs l’apogée de la demande en fin d’année. Le steak de marcassin est proposé en pièces de 160 grammes (29,99 € le kilo) avec un sachet d’épices pour vous faciliter la vie.

Justement, si vous n’avez pas envie d’être devant les fourneaux, Delhaize propose une nouvelle gamme "Traiteur Louise". Vous avez le choix entre trois entrées (6,99 € pour deux personnes, dont des filets de limande au vin blanc), sept plats (9,99 € pour deux personnes, dont pintadeau à la sauce fine champagne) et cinq accompagnements (2,99 € pour deux personnes, dont chutney de pomme aux airelles).

Et puis, il y a aussi plein de produits bio, végé, et les super desserts de Gaelens, le fournisseur attitré de Delhaize, avec son Macaron géant aux framboises (14,95 € pour 5 à 6 personnes).

Dix menus pour tous les goûts

De A à Z, Colruyt vous guide dans l’élaboration de votre repas de fêtes

Une fois encore, Colruyt a décidé d’inspirer ses clients. Avec pas moins de dix menus pour tous les goûts et toutes les bourses. Budget, gastronomique, veggie, cuisine du monde, vite prêt, grandes tablées ou encore spécial kids : impossible de ne pas y trouver son bonheur. Et rien n’empêche de mixer les inspirations si le cœur vous en dit.

Colruyt, fidèle à sa garantie des prix les plus bas, démarre avec un menu à 8,80 € par personne (12,70 € avec apéritifs et vins adéquats). En entrée, on ne se contente pas pour autant d’un potage, mais bien d’un mariage saumon fumé et asperges. Pour suivre, un filet pur de porc croquant, purée au panais et huile à la truffe on ne peut plus festif. Quant au dessert, une pana cotta au chocolat et à la mangue sera du plus bel effet.

Le menu gastronomique reste dans des prix très abordables également, à 20 € par personne (30,30 € avec apéritifs et vins). Et les bouteilles choisies sont à la hauteur : un Mâcon-Chardonnay AOP (L’Originel, cave de Lugny) pour accompagner le homard au maquereau, mayonnaise aux petits pois et duo de purées; un Haut-Médoc (Château Coufran) se mariant quant à lui parfaitement avec un rôti de biche, gratin de pommes de terre et chutney de mangue aux pruneaux. En dessert, une coupe de glace sauce caramel et macarons vous permettra de digérer aisément ce triptyque digne des meilleures tables.

Coup de cœur également pour le menu spécial enfants, composé d’une limonade festive, d’un pintadeau crumble aux chicons et airelles et d’une pyramide au chocolat et au kiwi, le tout pour un budget de 8,50 € par personne.