Consommation En quelques clics, on y trouve des faux des plus grandes marques à des prix ridiculement bas.

En matière de contrefaçon, le SPF Finances a observé que de plus en plus de ventes en ligne se font sur des smartphones. "Les plateformes de vente en ligne chinoises font de plus en plus d’efforts pour supprimer la contrefaçon de leurs sites, mais la contrefaçon est également vendue via les médias sociaux où les vendeurs de copies ont un contact direct et informel avec le consommateur. Les médias sociaux sont donc devenus des plateformes de commerces et donc de contrefaçon aussi", pointe Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances.

Et, en effet, en quelques clics à peine, il est possible de dénicher une copie d’un sac Vuitton, d’une paire de chaussure Louboutin, d’une Rolex ou d’un smartphone dernier cri. Le tout proposé à des prix qui ne laissent planer aucun doute. Ce sont bel et bien des contrefaçons.