Consommation Le projet Amazon Go est plus que jamais sur les rails…

Amazon n’est pas qu’un géant actif dans le secteur de l’e-commerce. Il s’est depuis bien longtemps intéressé au secteur des commerces physiques, au point d’y intégrer la technologie pour faciliter nos habitudes d’achat. Ainsi, depuis 2016, Amazon planche sur un magasin révolutionnaire où le client n’a qu’à pousser la porte, effectuer ses achats et ressortir sans avoir besoin de scanner le moindre article ou de passer en caisse. La facture lui est ainsi adressée directement à la maison, un ingénieux système ayant permis d’observer ses faits et gestes pour déterminer quels articles il a emporté.

Le système avait pour le moins des ratés puisque dès que plus de vingt personnes pénétraient dans le magasin, il était difficile de savoir qui avait pris quoi et lorsqu’un enfant, par exemple, disposait un article dans le caddie, il passait une fois sur deux au bleu.

À force d’améliorations technologiques, les erreurs de jeunesse semblent avoir été corrigées puisque Amazon, qui réservait à une poignée d’employés la primeur de ce test, s’apprête désormais à l’étendre au grand public. Mieux encore, des brevets ont été déposés auprès des bureaux d’enregistrements européens pour un futur déploiement en dehors des États-Unis. Nos grandes surfaces doivent-elles d’ores et déjà trembler devant ce concentré de technologie ? Il est encore trop tôt pour l’assurer, mais, plus que jamais, la concurrence vient de toutes parts pour la grande distribution.