Consommation Présentés au salon international de l’alimentation à Paris, ces produits sont le futur de votre alimentation.

Le salon international de l’alimentation de Paris, c’est un peu la grand-messe de l’innovation de l’assiette du consommateur. Sur les quelque 25.000 nouveaux produits mis sur le marché chaque année, environ 10 % sont présentés à Paris. Alors, à quelle sauce allons-nous être mangés cette année ?

Parmi les grandes tendances, on notera la volonté du consommateur de savoir exactement ce qu’il y a dans son assiette. Moins dupe, il se détourne donc des produits aux vertus non démontrées. Ainsi, les fameux alicaments (ces aliments aux soi-disant bienfaits) ne semblent plus convaincre. Exit donc les Actimel et consorts, dont la présence dans les rayons se fait de plus en plus congrue. En revanche, les ingrédients naturels ont le vent en poupe. Mais au-delà de cette mutation dans les habitudes de consommation, de réelles innovations semblent promises à de grands succès. Petit tour d’horizon des nouveautés qui devraient prendre place dans nos cuisines.

Des steaks sans viande

L’une des grandes tendances, surfant sur la baisse de la consommation de viande, ce sont les substituts végétaux. En France, Le Boucher Vert, lauréat du Grand Prix Sial Innovation 2016, propose des steaks et boulettes 100 % végétal, à base de pois chiches, de flageolets ou de haricots. L’allemand Tops, lui, a lancé cette année des produits à base de seitan, une protéine de blé. Du côté de la Silicon Valley, des start-up ont déjà mis au point des steaks à base de blé, d’huile de noix de coco, de pomme de terre et d’une protéine recréant du sang végétal.

Boissons

Côté breuvages, les innovations sont aussi nombreuses. On notera ce vin à la liqueur de carotte (Mama Carrot), un étonnant vin blanc de kiwi (Longonya) ou encore un café infusé à froid (Zozozial Coffee).

Après les algues, les insectes

Alors que les insectes peinent à envahir nos rayons pour se substituer aux aliments riches en protéines, les algues font une entrée très remarquée. Pâtes à tartiner pour les apéritifs et salades, tartares d’algues et autres produits bruts à base d’algues font déjà fureur. L’Italien Le Bonta et Nuova Terra propose, lui, toutes sortes d’algues en sachets (sushi nori, wakame, dulse, laitue de mer…) qui seront autant d’ingrédients de vos futurs plats.

Champignons en moulin

On connaît les grands classiques du moulin : sel, poivre, épices… Voici désormais les champignons séchés, triés à la main. Dans le moulin, des cèpes et des morilles, histoire de parfumer tous vos plats de notes de champignons.

Polenta à trancher

Allez, on sort des classiques même pour les végétariens. Voici les boudins de quinoa et de polenta déjà préparés. Il suffit de couper une tranche et la poêler quelques minutes. Bon appétit…

Légumes déshydratés

Les cuisiniers en recherche de nouvelles saveurs et textures pour dresser leurs plats seront assurément conquis par ces feuilles d’agrumes déshydratées. Avec ces feuilles au goût de yuzu, de kumquat ou de kalamansi, les plus créatifs se laisseront aller pour créer samoussas, desserts et autres décorations de verres à cocktail.