GSM: l'UE adopte une baisse des tarifs

Publié le - Mis à jour le

Consommation

Les SMS passeront de 11 centimes maximum actuellement à 9 centimes, puis 8 centimes et 6 centimes

BRUXELLES Les eurodéputés ont adopté jeudi un accord prévoyant une nouvelle baisse, à compter du 1er juillet, du coût d'utilisation des téléphones mobiles, smartphones et tablettes lors de voyages au sein de l'UE.

Actuellement, de nombreux opérateurs facturent autour de 4 euros par mégabyte (MB) les données sur téléphone mobile en itinérance au sein de l'UE, générés lors de la consultation de courriels, l'envoi de photos ou la consultation de cartes sur téléphone mobile.

A partir du 1er juillet 2012, ces tarifs seront plafonnés à 70 cents hors taxe. Le plafond passera à 45 cents, puis 20 cents les 1er juillet 2013 et 2014.
Jusqu'ici, l'UE ne s'était contentée de plafonner que les prix des appels et les prix de gros pour les données en itinérance, mais pas les tarifs pratiqués pour les consommateurs.

Quant aux appels passés de l'étranger, les tarifs de détail actuellement plafonnés à 35 cents (hors taxe), passeront à un maximum de 29 cents au premier juillet et à 19 cents en 2014.

Pour un appel reçu, le prix maximum passera de 11 centimes par minute aujourd'hui à 9 centimes au 1er juillet, puis 8 centimes en 2013 et 6 centimes en 2014. Les SMS passeront de 11 centimes maximum actuellement à 9 centimes, puis 8 centimes et 6 centimes.

Selon les estimations de la Commission, "les Européens dépenseront près de cinq milliards d'euros pour les tarifs en itinérance, qui représentent une économie de près de 15 milliards d'euros par rapport à ce que les mêmes services auraient coûté selon les prix pratiqués en 2007", avant que l'UE n'introduise le plafonnement des tarifs d'itinérance.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner