Consommation L’événement n’a pas trouvé sa place dans les centres commerciaux belges.

Étonnante destinée belge que celle d’Halloween, qui se déroule la veille de la Toussaint (31 octobre). En 1995, on n’en parlait pas. Au mieux regardait-on ce qui se passait à Paris, dans les boîtes de nuit (question de décor), les fast-foods et les écoles (c’est une fête très américaine et très enfantine), les confiseurs (pour le trick or treat, "des bonbons ou un sort").

(...)