Consommation Le géant suédois active la vente de panneaux en Belgique. En réalité, c’est l’entreprise Solarcentury qui se charge de tout

Dissipons tout de suite le brouillard : non, Ikea ne s’apprête pas à commercialiser des panneaux solaires en paquets plats cartonnés, à monter soi-même sur sa toiture avec le petit manuel idoine. En revanche, le géant suédois, qui se vante de commercialiser des panneaux photovoltaïques depuis 2013 et ce dans 4 marchés (Royaume-Uni, Pologne, Pays-Bas et Suisse) vient bel et bien d’étendre son offre à la Belgique.

De là à dire qu’Ikea va vendre des panneaux solaires, il y a un grand pas... à ne pas franchir. En réalité, Ikea profite de son aura pour faire rayonner son partenariat avec l’entreprise britannique Solarcentury. C’est elle qui fabrique, commercialise, signe les bons de commande, vient prendre les mesures sur votre toit, livre et installe lesdits panneaux si vous passez commande. Dans cette affaire, Ikea n’est ni fabricant, ni vendeur, ni expert ni installateur : il est juste un relais, jamais impliqué dans le processus.

"Nous avons déjà installé du photovoltaïque sur les toits de nos enseignes, nous souhaitons donner à nos clients l’opportunité de faire la même chose", explique Catherine Bendayan, CEO d’Ikea Belgique, qui vient de signer sur notre territoire une nouvelle hausse de 8 % de son chiffre d’affaires - boosté par les récentes ouvertures des hyperstores de Mons et Hasselt. "Pourquoi la Belgique ? Parce que les prix de l’électricité y sont élevés, et que beaucoup sont propriétaires de leur logement", détaille encore la patronne de la marque pour le marché belge.

L’offre se compose de trois types de systèmes : basique, avec des panneaux polycristallins; Plus, avec des panneaux monocristallins au rendement plus élevé; et design, avec des panneaux à fleur de la toiture, intégrés dans les tuiles. Avec une installation de base de 12 panneaux à 4.370 €, plus 6 % (si votre maison a plus de 10 ans) ou 21 % de TVA (si elle a moins de 10 ans), Ikea affirme être 5 à 10 % moins cher que la moyenne du marché. Une simulation, possible sur le site www.ikea.be, accouche d’un prix avoisinant les 6.000 € TTC pour 16 panneaux couvrant une surface de 27 m2.

Notons qu’en Belgique, en 2016, le marché du photovoltaïque est légèrement reparti à la hausse. Un peu plus de 5.300 particuliers y sont passés l’an dernier. Une hausse qui se confirme en 2017 : juste avant la rentrée scolaire, le cap des 4.000 installations particulières en Wallonie avait déjà été franchi.