Consommation Tous les opérateurs ou presque proposent désormais des offres GSM illimitées en appels et/ou en datas. Tour d’horizon des offres.

Impossible de le louper, Proximus a lancé une grande offensive sur le segment des abonnements GSM illimités. La campagne de publicité entourant le lancement de cette offre orne tous les panneaux publicitaires du pays. Cela peut paraître tentant à première vue mais comment s’y retrouver dans toutes ces offres illimitées qui fleurissent désormais sur le marché ?

Avant toute chose, il convient de s’entendre sur le terme illimité puisqu’en effet, aucun opérateur n’offre réellement de l’illimité total. Si, pour les appels et SMS, on est sur du vrai forfait sans limite, pour les datas, c’est un peu différent. En effet, les abonnements sont souvent limités à un certain nombre de gigas. Un nombre important certes mais qui n’est pas illimité au sens strict du terme. Au-delà de ce seuil de consommation, l’utilisateur pourra dans certains cas continuer à surfer moyennant l’achat d’un supplément de datas ou une diminution de la vitesse de connexion. Tour d’horizon des offres actuelles.

Chez Proximus tout d’abord avec son Mobilus XL Unlimited. Il vous en coûtera 42,99 par mois. Pour ce prix, vous avez les appels et les SMS illimités. Pour les datas, c’est 20 Gb à vitesse maximale. Ensuite, vous consommez encore gratuitement mais à une vitesse de connexion réduite. En outre, Proximus propose le surf illimité sur votre app favorite en Belgique et en Europe pour les accros aux réseaux sociaux.

Du côté d’Orange, il faut opter pour l’abonnement Aigle. Celui-ci est proposé à 40 euros par mois et offre les appels et SMS illimités. Comme chez Proximus, vous disposez de 20 Gb par mois à vitesse rapide. Au-delà, la vitesse de connexion tombe à 512 kbps. Orange offre gratuitement l’accès à l’application Coyote.

Pour Base, il existe deux offres. Une à 12 Gb par mois pour 37 euros par mois. Pour l’offre à 24 Gb, il vous en coûtera 47 euros par mois. L’avantage de Base est que les données non consommées sont reportées au mois suivant. Par contre, en cas de dépassement des 24 Gb, vous payez le surplus. À un tarif avantageux certes mais pour un illimité, ça peut rebuter.

Chez Voo, il n’existe pas vraiment d’offre illimitée digne de ce nom. Dans le pack One (TV + Internet + Mobile), on peut téléphoner et envoyer des SMS en illimité mais il n’y a que 2 Gb compris dans le forfait. Dans les abonnements seuls, on atteint les 10 Gb pour 22 euros par mois.

L’opérateur Scarlet n’a pas encore choisi de proposer un forfait full illimité. Ce qui s’en rapproche le plus est l’offre Chili à 28 euros. Appels et SMS illimités mais surf limité à 6 GB. Pour un GB de plus, il vous en coûtera… 5 euros.

Au moment de faire son choix pour ce type de forfait qui est, avouons-le, assez onéreux, il faut être bien conscient de sa consommation de données. Du simple surf ne consomme pas outre mesure des GB qui valent d’opter pour l’illimité. Si par contre vous êtes accros aux réseaux sociaux et aux vidéos ou à la musique, par contre, n’hesitez plus, cela vous évitera des surcoûts parfois exorbitants.