Consommation

Sur le parking de l’hypermarché Auchan, à Roncq, rien ne permet de dire qu’on a franchi la frontière. On y dénombre en effet plus de plaques belges que françaises. Pourtant, nous sommes bien en France. L’hypermarché réalise une part importante de son chiffre d’affaires avec sa clientèle belge.

À tel point qu’un site Internet et des folders sont même distribués en néerlandais jusqu’à Gand (une grosse demi-heure de route).

Mais une fois qu’on pousse les portes de la grande surface, on se rend bien compte qu’on n’est pas dans un hyper belge. La taille du magasin d’abord, impressionnante, mais aussi et surtout les prix et les promotions.

Là, c’est clairement à la française. Difficile d’y résister, d’ailleurs. Moins 50 % par-ci, un plus un gratuit par-là, voire deux plus trois gratuits, c’est d’un autre calibre que chez nous. Et les économies chiffrent rapidement. Si vous faites vos achats munis d’un scanner, vous pouvez à tout moment vous rendre compte des économies réalisées via la touche info.

Et, en ciblant les produits en promotion, vous pouvez facilement atteindre 50 % de réduction… sur le prix pratiqué en France. Bien davantage encore sur les prix d’application en Belgique, comme vous pouvez le constater au travers de notre comparatif.

Chez nous , il y a finalement peu de différences entre les différentes enseignes, tant on s’observe à la loupe. Colruyt reste donc le moins cher, adaptant immédiatement ses prix en cas d’offre plus avantageuse chez ses concurrents, comme il le fait tout au long de l’année.

Delhaize et Carrefour suivent de près, avec un petit avantage pour l’enseigne au Lion.

Nous avons soumis une vingtaine de produits typiques des fêtes de fin d’année à la comparaison. Au final, Auchan l’emporte largement, avec un panier total affichant moins de 100 € là où Carrefour dépasse la barre des 120 €. Mais en y regardant de plus près, on peut même réaliser de plus amples économies en ciblant certains produits affichant une différence de prix dépassant les 50 %. L’eau reste l’exemple type de la bonne affaire en France, certains clients belges n’hésitant pas à remplir leur coffre de packs à des prix défiant toute concurrence.

En promotion actuellement, les six bouteilles d’Évian sont vendues 2,12 €, le même pack revenant à 4,29 € chez Delhaize et même 4,79 € chez Carrefour. Pour le même volume, il vous faudra acheter 9 bouteilles d’un litre chez Colruyt, ce qui fait grimper la note à 5,76 €.

Au rayon vins également, les clients belges se pressent pour remplir leur caddie. Avec des promotions incroyables, tel ce grand vin de Bordeaux en promotion : 2 cartons achetés + 3 gratuits, soit 30 bouteilles pour le prix de 12, et un prix à l’unité de 2,25 € !

Au rayon frais , les charcuteries affichent aussi des différences de prix allant jusqu’à 50 %, pareil pour les fromages, surtout lorsqu’ils sont en promotion. Mais tout n’est pas moins cher pour autant outre-Quiévrain. Scrutez donc bien les promotions pour réaliser les meilleures affaires.