Consommation Les magasins ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 3 % par rapport à l’année dernière

Le secteur du commerce vestimentaire souffle un peu. Après un automne maussade, la première semaine de soldes affiche une augmentation du chiffre d’affaires de 3 % par rapport à la première semaine de soldes de 2017. C’est ce qui ressort d’un sondage du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) auprès de 284 magasins de vêtements et chaussures. "C’est encourageant, mais ce n’est pas suffisant", affirme toutefois la présidente du SNI, Christine Mattheeuws.

L’automne a été relativement décevant pour le secteur vestimentaire. Seul un magasin de vêtements et chaussures sur cinq (22 % pour être précis) a vu son chiffre augmenter (de 4 % environ) tandis que 37 % ont enregistré une baisse d’environ 3 %. 41 % des commerces ont terminé sur un chiffre d’affaires similaire à l’automne précédent.

Par ailleurs, les attentes des commerçants pour ces soldes d’hiver sont assez limitées. Seuls 19 % des magasins de vêtements et chaussures espèrent faire mieux que durant les soldes de l’hiver 2017, qui s’étaient achevés sur une augmentation du chiffre d’affaires d’1 %. 42 % des sondés s’attendent à de moins bons soldes tandis que 39 % s’attendent à un statu quo.

Le SNI reste toutefois prudent pour le reste des soldes d’hiver. Une première semaine de soldes durant les vacances de Noël est presque systématiquement couronnée de succès. Reste maintenant à savoir si ce succès va continuer. Pour cela, il faudrait que le temps hivernal perdure encore quelques jours.