Consommation Bruxelles et Liège ouvrent le bal dès ce vendredi. Traditionnels ou plus insolites, petit tour d’horizon des plaisirs d’hiver et divers qui vous attendent ces prochains jours.


Bruxelles: les Plaisirs d’hiver se délocalisent

Pour sa 17e édition, les Plaisirs d’hiver ont décidé de se réinventer en s’étendant dans les quartiers de la Ville de Bruxelles. Outre les quelque 130 chalets installés dans le centre-ville, des roulottes s’installeront chaque week-end, du vendredi au dimanche, dans un quartier différent, à commencer par le square Ambiorix ces 24, 25 et 26 novembre. Suivront Haren du 1 au 3 décembre, Neder-Over-Heembeek du 8 au 10 décembre et Laeken du 15 au 17 décembre. La grande roue, la patinoire et le spectacle de son et lumière resteront, quant à eux, installés en plein cœur de Bruxelles. Coté budget, il faudra compter 2,5 € pour un verre de fin chaud, 5 € pour une portion de croustillons et 8 € pour une entrée adulte à la patinoire, 5 € pour les moins de 12 ans. Ouvert du 24 novembre au 31 décembre (sauf la patinoire jusqu’au 7 janvier) de 12 h à 22 h. Les jours fériés, dimanche 24 et 31 décembre de 12 h à 18 h.

Dans un style plus bucolique, le marché de Noël de la commune de Koekelberg se tiendra dans le parc Élisabeth, du 15 au 17 décembre. Une trentaine d’exposants seront installés dans les traditionnels chalets en bois. Un verre de l’amitié sera offert le vendredi soir. Côté budget, un bon plan est à retenir : le Christmas Pass réservé aux enfants le samedi entre 14 h et 17 h. Pour la modique somme de 5 € les plus petits pourront profiter d’un tour de manège, un atelier créatif, une promenade en calèche dans le parc en compagnie du père Noël, une crêpe et un chocolat chaud. Une particularité cette année, une exposition Noël en Provence se tiendra dans la basilique du 2 décembre au 14 janvier.



Province de Liège: faire son marché dans des grottes

Le marché artisanal de Noël dans les grottes de Wonck aura lieu les 15, 16 et 17 décembre 2017. Un événement incontournable, lové dans un dédale de galeries de tuffeau et de silex, il garde à jamais sa particularité de lieu enchanteur. L’artisanat est mis à l’honneur par environ 75 exposants. Vous y trouverez des cadeaux originaux pour les fêtes : des objets rares, inédits et uniques, des accessoires inattendus et aussi quelques produits du terroir… Vous y (re)découvrirez également les champignons dits de Paris qui poussent allègrement dans ces lieux très favorables à leur biotope. Le marché est ouvert le vendredi de 19 h 30 à 23 h (22 h : clôture des entrées); le samedi de 10 h à 23 h et le dimanche de 10 h à 20 h (19 h : clôture des entrées). Attention : pour leur bien-être, l’accès aux animaux n’est pas autorisé et les sacs à dos et les grands sacs à main sont interdits. Entrée : 4 €.

À Liège, c’est à partir du 24 novembre que le village de Noël, installé sur les places du Marché et Saint-Lambert, accueillera ses premiers visiteurs. Près de 200 chalets seront installés. Ils resteront sur place jusqu’au 30 décembre. La patinoire et la quarantaine de chalets aux abords de la place Cathédrale ouvriront leurs portes le 1er décembre. Les amateurs auront jusqu’au 7 janvier pour enfiler leurs patins. Il faudra en revanche attendre jusqu’au 23 décembre pour profiter du Festival de sculptures de glace, qui revient cette année sur l’esplanade des Guillemins. Dans un décor glacé inspiré de Disneyland Paris, différents artistes mettront en scène des personnages Disney, Pixar, Marvel et Star Wars, et ce, jusqu’au 18 février.



Namur: 200.000 personnes attendues dans la capitale wallonne

Cette année, les visiteurs pourront notamment découvrir une grande roue ultramoderne qui fait son retour après 27 ans d’absence à Namur (du 1er au 31 décembre). Installée sur la place du Théâtre et avec ses 35 mètres de hauteur, les passagers pourront notamment surplomber la ville et admirer la Citadelle. Pour les enfants, la traditionnelle patinoire de 300 m2 est toujours accessible place de l’Ange. À ne pas manquer non plus, le feu d’artifice du réveillon de Nouvel An, qui sera tiré depuis le Grognon. Côté décorations, les visiteurs seront surpris par un grelot géant de 3 mètres de circonférence, abritant près de 10.000 lampes et placé sur la place de l’Ange. Enfin, des animations musicales et folkloriques seront prévues tout au long des festivités. En cas de pluie, une dizaine de chalets seront couverts place d’Armes. Le marché de Noël est réparti sur trois places (place de l’Ange, Théâtre, et place d’Armes) et se compose de 107 chalets, dont 89 sur la place d’Armes. 60 % des chalets proposeront de l’artisanat. Budget : vin chaud (2 €), tartiflette ou raclette (entre 7 et 10 €).

A Bastogne, le marché de Noël se tiendra du 8 au 10 décembre et du 15 au 17 décembre (vendredi, de 16h à 00h; samedi, de 14h à 00h et dimanche, de 12h à 21h). Côté animations, on retrouvera une patinoire synthétique, un manège à chaises volantes, la maison du Père Noël. Distribution de bonbons et spectacles pour enfants ainsi que des concerts sont au programme : Larsenic (le 8 à 21 h), Eagles Road (le 9 à 21 h 30), Gospel Action Team et Les Marteaux (le 10 à 15 h), et le samedi 16, Jean-Marie Thomas (15 h), Bastogne’#Armony (17 h 30), les Champs fleuris (19 h 30), spectacle son et lumière Vundo (21 h), en clôture le dimanche 17, feu d’artifice (18 h). Budget : une boisson (vin ou chocolat chaud) et un encas (tartiflette, pains saucisse...): environ 30 euros pour une famille.



Charleroi: un mois de fête au cœur de la Ville-Basse

Pour la nouvelle édition du village de Noël, les festivités de fin d’année occuperont deux endroits clés de la Ville-Basse : la traditionnelle place de la Digue, qui sera occupée par 42 chalets, ainsi que la place Verte. En plus du gigantesque sapin, une patinoire à ciel ouvert de 700 mètres carrés ornera la nouvelle place du centre-ville. Sur la place de la Digue, le marché de Noël s’étalera du 1er au 29 décembre. Sur la place Verte, les festivités débuteront le 1er décembre pour se terminer le 7 janvier. Enfin, ateliers, concerts et visite du Père Noël sont prévus durant près d’un mois. Budget : vin chaud (2,50 €), patinoire (5 € pour les adultes, 4 € pour les enfants).

De son côté, pour la cinquième édition de ses Féeries, la commune de Courcelles a mis les petits plats dans les grands, tout en veillant à rendre les festivités accessibles, tant en semaine que le week-end, sur la place Roosevelt. "Les Féeries se tiendront du 8 au 31 décembre", explique l’échevin des Fêtes Joël Hasselin (MR). "Comme les années précédentes, nous misons sur des prix abordables." Au programme, des spectacles (notamment la venue de Martin Charlier, alias Kiki l’Innocent), des concerts (comme celui de Mister Cover et de Zénith), des marchés bio et de nombreuses autres activités pour les petits et les grands. Le clou du spectacle, c’est évidemment la patinoire de glace couverte et accessible à tous pour 3,5 euros. L’année dernière, plusieurs dizaine de milliers de visiteurs avaient répondu présents à l’invitation courcelloise.

Budget : vin chaud (2 €), patinoire (3,5 €).


Tournai d’hiver

Du 14 décembre au 7 janvier, la Ville de Tournai invite le public à vivre des moments magiques, festifs et chaleureux au cœur de la Cité des 5 Clochers.

Parmi les animations, le ravissant train de Noël qui embarquera petits et grands pour un voyage féerique à la rencontre du Père Noël et de ses amis du Pôle nord.

Bijoux, sacs, chapeaux, arts de la table, artisanat, produits du terroir, produits de bouche, jeux d’enfants seront proposés au marché de Noël de la Halle aux Draps. Parmi les échoppes alléchantes, certains exposants proposeront des articles vendus au profit d’œuvres caritatives. Ouvert les 8, 9 et 10 décembre de 10 h à 21 h et les 15, 16 et 17 décembre de 11 h à 20 h ainsi que les 20, 21, 22 et 23 décembre de 11 h à 20 h.

À Harchies, la féerie d’hiver en roulottes se déroulera les 16 et 17 décembre. Un village de Noël peu banal, une fête aux accents bohèmes, une occasion de présenter un mode de vie oublié.

Sur la bucolique place du Rivage à Harchies, des voitures de ménage, des ouvrants, des fourgons, des roulottes de style manouche sont rassemblés. En tout, plus de vingt véhicules sont attendus ! Toutes ces roulottes servent soit de vitrines pour exposants, soit de lieux de rencontre avec les propriétaires ou des forains retraités parlant avec nostalgie de leur vie nomade d’antan. Cette féerie d’hiver en roulottes est bien plus qu’un simple marché de Noël… Spectacles et animations sont programmés pour rythmer le week-end. En vrac, une démonstration de forge et de coutellerie, une chorale de Noël, de la magie, un numéro équestre, des jongleurs de feu, de l’orgue de Barbarie… Samedi 16 décembre : de 16 h à 21 h. Dimanche 17 décembre : de 11 h à 20 h.


Nouveautés à Mons, tradition à La Louvière

Dans la Cité du Doudou, les organisateurs ont voulu voir les choses en grand. "Beaucoup de changements sont au programme de cette nouvelle édition qui sera officiellement lancée le 9 décembre prochain. Nous souhaitions faire évoluer le concept, même si la formule actuelle est déjà gagnante", précise l’échevin Nicolas Martin (PS). Ainsi, la traditionnelle patinoire laisse place à un parcours de glace. Soit une piste de 120 mètres de long qui permettra aux patineurs de zigzaguer entre la trentaine de chalets prévus et le sapin, haut de 26 mètres. Une fois n’est pas coutume, la Ville et ses nombreux partenaires laisseront une place importante aux artisans. Les tricoteurs, qui ont déjà participé à un vaste projet d’embellissement du centre-ville, tiendront un chalet cette année. "Le marché ne s’étendra pas uniquement sur la Grand-Place et la place du Marché aux Herbes. Des animations sont prévues dans tous les quartiers du centre-ville, y compris dans le parc du Beffroi, duquel Père Noël devrait s’élancer le 22 décembre." Citons une piste de luge (avec luges ou avec bouées), des ateliers de bricolage et des lectures de contes au sein de l’Atelier du Père Noël, des animations, des parades féeriques et des balades à dos d’ânes ou en petit train, ou encore un défilé de mode organisé par David Jeanmotte… Plus traditionnelle, la Place d’Hiver ouvrira ses portes le 30 novembre à La Louvière, sur la place Maugrétout. Une trentaine de chalets, proposant tant des produits artisanaux que des produits de bouche, seront installés à proximité de la patinoire de glace, de son espace bar-restaurant et de sa forêt de sapins. Le marché fermera ses portes au 31 décembre.