Consommation Notre pays est aussi sur le podium européen des plus grands exportateurs.

Lorsque le soleil est omniprésent, le Belge sort le barbecue. Et même si vous êtes insensible à la chaleur, il y a un autre signe qui ne trompe pas : les files devant les glaciers s’allongent. C’est peu de dire que le Belge est fou des glaces. Il en consomme en moyenne 9 litres par an, ce qui représente pas moins de 125 boules !

C’est d’ailleurs une spécialité peut-être ignorée de notre plat pays, qui compte pas moins de 300 artisans, dont la majorité en Wallonie. Parmi les grands noms du secteur figure d’ailleurs un petit Belge dont le nom ne permet pas de deviner qu’il est né chez nous. Australian est en effet une marque 100 % belge, créée par Frederik Van Isacker, qui a opté pour ce nom au retour d’un voyage en Australie, pays dont il était littéralement tombé sous le charme.

Basée au Luxembourg (3 points de vente sur 46), Australian a réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros en 2015 et voit aujourd’hui bien plus grand en lorgnant sur la France, les Pays-Bas, le Luxembourg et même l’Allemagne.

Pour ce faire , et afin de ne pas pâtir d’un nom difficile à rattacher à la Belgique, le fondateur a décidé de créer une nouvelle enseigne, baptisée Fred’s. Un premier point de vente est en test à Rive Gauche (Charleroi), avant l’ouverture hors frontières du premier glacier Fred’s, gare Saint-Lazare à Paris.

Pour réussir son pari, Frédérik Van Isacker mise avant tout sur son savoir-faire et revisitera sa gamme de glaces pour en diminuer la teneur en sucre, tout en certifiant ses produits sans colorants.

Le choix d’une gare n’est pas dû au hasard non plus pour son expansion à l’étranger, la stratégie d’Australian étant basée sur des implantations à fort taux de passage.

Ce n’est pas pour rien qu’il a ouvert ses premières boutiques à la Côte (13 magasins sur 46), avant de miser également sur les centres commerciaux.

Comme Capoue, Australian préfère travailler de manière artisanale, même si fabriquer en usine serait assurément plus rentable. En Belgique, Australian subira aussi un lifting, avec de nouvelles couleurs, mais ne changera pas de nom, la marque ayant acquis une telle notoriété que cela pourrait perturber le consommateur.

Australian (via Fred’s) sera donc un nouvel acteur de l’important marché de la glace à l’exportation, même s’il n’y fera pas office de poids lourd. La Belgique est en effet le troisième plus gros exportateur de glaces en Europe, avec un chiffre d’affaires de 349 millions d’euros, derrière la France (384 millions) et l’Allemagne (378 millions).