Consommation Si la consommation est en baisse, la boulangerie reste cependant le canal préféré pour y acheter son pain.

D’après les chiffres du bureau d’études de marché GfK Belgium, le Belge moyen achète 34 pains, 5 baguettes et 80 petits pains (pistolets, sandwichs, etc.) par an pour sa consommation à domicile.

La Fédération des grandes boulangeries belges (FGBB) souligne également que, dans le secteur de la boulangerie et de la pâtisserie, le leader du marché reste le boulanger, avec une part de marché de 40 %. Certes, en diminution par rapport à 2014, où la part de marché était encore de 42 %.

Le Belge semble en effet consommer de moins en moins de pain. Alors qu’il en mangeait encore 45 en 2008, sa consommation a chuté à 34 unités en 2015. En ce qui concerne la baguette, on ne peut pas parler d’un réel produit de substitution, sa consommation restant stable d’année en année (5 à 6 par an).

Et si la consommation de petits pains a connu une augmentation au fil des ans jusqu’en 2011, elle est ensuite repartie à la baisse, passant de 101 à 80 par an.

Les boulangers ne se consoleront pas en voyant que le Belge consomme également de moins en moins de pâtisseries depuis 2010. À peine 8,1 pâtisseries par Belge et 3 gâteaux dévorés en 2015. Tout comme le boulanger regrettera aussi que son savoir-faire ne soit plus reconnu à sa juste valeur en constatant que la consommation de petits pains précuits n’a, elle, cessé d’augmenter. Variant entre 16 et 19 unités par an et par personne entre 2008 et 2014, elle a atteint 20 petits pains en 2015.

La réduction de la part de marché du boulanger, qui dépassait encore les 52 % en 2009, peut s’expliquer par deux facteurs. D’une part, le nombre de familles qui achètent chez le boulanger diminue et, d’autre part, la fréquence d’achats de ces familles est aussi en baisse. En 2015, une famille se rendait en moyenne 41 fois chez le boulanger par an. Parmi les plus fidèles, on retrouve d’ailleurs les familles les plus aisées, avec enfants.


Panos, chaîne de sandwicherie préférée

La grande enquête Food in Mind et iVox relayée par nos confrères de RetailDetail.be révèle que Panos est la chaîne de sandwicherie préférée des Belges. Et de loin même puisqu’elle trône en tête du classement avec 46 % des suffrages, devant Exki (13 %), Delifrance (9 %), le Pain Quotidien (8 %) et Subway (7 %).

Au-delà de cette enquête sur la notoriété des sandwicheries, on constate aussi que le petit pain fourré recueille la préférence des Belges en matière de lunch ou de snack. Surtout s’il est préparé sur place, devant les yeux du client. Pas moins de 77 % manifestent en effet une nette prédilection pour les petits pains préparés sur place. Ils sont ressentis comme plus frais que les pains préemballés ou préparés à l’avance.

Malgré la notoriété des grandes chaînes de sandwicheries, le consommateur avoue se rendre plus souvent chez l’indépendant local que dans une de ces chaînes. L’indépendant reste donc le fournisseur numéro 1 pour les petits pains fourrés. Motifs ? La bonne qualité, la préparation toute fraîche, la variété et la facilité d’accès.

Alors, sandwich ou tartines maison pour le lunch ? Un peu des deux, visiblement, car une autre récente enquête estimait que 55 % des Belges emportent leurs tartines au bureau.