Consommation La hausse des commandes a été de 40 % chez Colruyt en 2016. C’est le moment où de nouveaux clients découvrent le service.

Commander ses courses en ligne et ensuite aller les chercher dans le créneau horaire convenu est de plus en plus populaire : la croissance est à deux chiffres dans la grande distribution, atteignant par exemple 15 % l’année dernière chez Colruyt.

Et les fêtes de fin d’année sont une période durant laquelle le service drive est particulièrement sollicité. "Pas mal de clients testent ce service pour une première fois pendant cette période de l’année et l’adoptent après", explique Baptiste van Outryve, porte-parole chez Carrefour.

"En commandant en ligne, les clients peuvent être sûrs que les produits festifs sont disponibles", ajoute de son côté Roel Dekelver, porte-parole chez Delhaize.

Pour le seul réveillon de Noël 2016, Colruyt avait préparé l’équivalent de trois terrains de football de box pliants. "Durant la semaine précédant Noël, nous avons enregistré l’année une hausse des commandes de 40 % par rapport à l’année précédente", remarque Hanne Poppe, porte-parole.

Dans une société qui va de plus en plus en vite, le service drive s’adapte aussi.

Depuis quelques jours, dans huit de ses magasins, Carrefour propose de pouvoir aller chercher ses courses quatre heures après avoir passé la commande. Seule condition : la commande doit avoir été passée avant 14 h.

Chez Cora, le service est encore plus direct : c’est deux heures, montre en main, entre la commande et la mise à la disponibilité du client de ses achats.

Il est vrai que la plupart des clients optent pour les délais les plus courts lorsqu’ils passent commande. "Quelque 85 % des clients commandent pour le lendemain", note Roel Dekelver.

Ce lendemain est généralement le vendredi ou le samedi. "Ce sont les deux jours où il y a le plus de retraits", remarque Baptiste van Outryve.

Raison pour laquelle Delhaize propose des promotions spécifiques pour les retraits effectués le mardi, afin d’étaler les commandes.

Ce service a toutefois un prix : entre 3 et 5,50 euros selon l’enseigne. Il y a moyen de les éviter en achetant certains produits. Chez Carrefour, les frais de préparation de 4,50 euros sont offerts cette semaine à l’achat d’un produit Sun (entre 9,49 et 14,05 euros). Chez Delhaize, pas de frais de préparation (entre 3 et 4,50 euros) à l’achat d’un pack de Bru (prix, 5,39 euros). Colruyt a la même approche.

Pas de frais chez Delhaize et Carrefour pour les caddies de plus de 150 euros. C’est le cas de la majorité des clients, assurent les deux enseignes.