Consommation Des tonnes de viande et de poisson, des millions d’huîtres et des km de bûches.

Les Belges optent résolument pour des plats traditionnels à Noël. Dans les caddies, on retrouvera donc encore majoritairement des huîtres, du saumon, du foie gras, de la dinde et de la bûche.

Les chiffres prévisionnels de la grande distribution donnent en effet le tournis.

En entrée, vous prendrez bien quelques huîtres ? Il s’en écoulera plus de 2 millions chez Delhaize. Chez Carrefour, on compte en bourriches : allez hop, 110.000 seront vendues pour Noël ! À raison de 24 pièces par bourriches, 2,5 millions de mollusques seront engloutis.

Les coquillages seront à la fête aussi. Comptez pas moins de 15 tonnes rien que pour Carrefour, sans compter 11 tonnes de Saint-Jacques.

Vous préférez les croquettes aux crevettes ? Pas de souci, il y a du stock aussi, avec quelque 30.000 pièces roulées à la main par les cuisiniers de Carrefour. Toujours dans les rayons de l’enseigne, le poisson sera à l’honneur avec plus de 100 tonnes dans les étals.

Côté terre, les consommateurs ne seront pas en reste non plus. Chez Delhaize, 100.000 plateaux pour fondue ont été préparés. Carrefour s’attend quant à lui à débiter 30 tonnes de viande pour pierrade, autant pour la fondue et les plateaux gourmets.

La dinde est loin d’être boudée, avec 60 tonnes qui devraient trouver preneur chez Carrefour, tandis que l’enseigne au Lion s’attend à une hausse des ventes de 10 %. Le chapon se porte aussi très bien, du moins ses ventes…

Côté vin , Delhaize avance qu’un Belge sur deux effectuera son choix dans ses rayons. Difficilement quantifiable de l’autre côté, où les différentes foires aux vins et actions promotionnelles ont permis aux clients de faire leurs achats bien à l’avance.

Enfin, l’incontournable du dessert reste la bûche. Delhaize en déposera une sur la table d’une famille sur quatre.

Carrefour, de son côté, s’est amusé à calculer l’embouteillage que cela formerait si on les mettait bout à bout. "En comptant les bûches préparées dans nos ateliers et celles du rayon surgelé, cela représenterait une file de 100 km !"

Pour sûr, il y aura embouteillage dans les allées des supermarchés en cette fin de semaine.