Consommation En matière de jouets, un Belge sur quatre passe par ce canal pour ses achats.

Saint Nicolas a déjà déposé ses catalogues dans les boîtes aux lettres et il lui reste désormais moins d’un mois pour récolter les listes et faire les achats destinés à gâter les enfants sages. Sa tâche sera cependant grandement facilitée par l’e-commerce. Une étude de BeCommerce, la fédération belge des webshops, révèle en effet que le grand saint n’hésite plus à faire ses emplettes en ligne.

En dehors de cette période d’intense activité, on observe une forte augmentation des achats sur Internet dans le domaine du jouets. La famille belge lambda a en effet dépensé 113 € en moyenne en jouets depuis le début de l’année, soit 58 % de plus que sur la même période l’an dernier. "Traditionnellement, les trois derniers mois de l’année sont les meilleurs au niveau des ventes de jouets. Nous nous attendons à ce qu’un ménage belge sur quatre achète cette année ses jouets de Saint-Nicolas en ligne", explique Sofie Geeroms, managing director de BeCommerce.

De tous les ménages belges qui font leur shopping en ligne, 28 % ont acheté des jouets via Internet au cours du deuxième trimestre 2018. Ce qui représente pas moins de 39 % de leurs dépenses via ce canal, rien que pour le premier semestre, soit quelque 2 318 961 articles !