Consommation Album Panini exclusif, kicker personnalisable, kit du supporter...

La grand-messe du ballon rond approche à grands pas. Pour Carrefour, partenaire officiel de l’Union belge, impossible de passer à côté de l’événement. Si la Coupe du Monde ne démarre que le 18 juin, la grande action Panini démarre quant à elle le 25 avril.

Et Carrefour ne s’est pas contenté de proposer un simple album Panini, succès déjà rencontré lors des précédentes compétitions où étaient engagés les Diables (Coupe du Monde et Euro). "Nous avons lancé notre premier album à l’occasion de la Coupe du Monde 2014 et nous avons réédité l’opération chaque année depuis, sauf l’an dernier où notre action Panini était consacrée aux 25 ans de Disneyland Paris", explique Baptiste van Outryve.

L’album reste d’ailleurs au centre de l’action dont la mécanique est inchangée (une pochette offerte par tranche d’achat de 25 € et de nombreuses pochettes supplémentaires à l’achat de produits spécifiques). "Nous sommes convaincus que le succès sera au rendez-vous, comme lors des actions précédentes. On s’attend à écouler autant d’albums et de pochettes que lors de la Coupe du Monde en 2014. Nous avons donc prévu 290.000 albums et 39 millions de pochettes." Au total, 228 stickers sont à collectionner, de même que 12 tatouages. L’album coûte, quant à lui, 3,50 €.

"Dans chaque pochette, outre 4 stickers Diables Rouges, les clients retrouveront également un sticker d’épargne. Avec 4 de ces points épargne, il est alors possible d’acheter l’une des figurines Diables Rouges au prix de 0,99 € au lieu de 2,49 €." Au total, 22 Diables en rouge et autant en noir. "De la sorte, il est possible de composer son équipe comme on l’entend, et même de faire jouer Nainggolan au goal", plaisante Baptiste van Outryve. "Et, dès le début de la compétition, les clients qui totaliseront un minimum de 150 € d’achats pourront aussi envoyer leur photo pour obtenir une figurine à leur effigie et faire partie de l’équipe!" Le kicker est commercialisé à 29,95 €, 22 joueurs compris, à vous de le personnaliser à votre guise.

Mais ce n’est pas tout. En tant que partenaire de l’Union belge et des Diables, Carrefour se transforme aussi en véritable boutique du supporter. Des jeux Qui est-ce, Trivial Pursuit, Monopoly (à l’effigie de Hazard et consorts, bien sûr) au drapeau tricolore en passant par les écharpes, casquettes, perruques, maquillage et autres accessoires: il y a tout ce qu’il faut pour vivre à l’heure de l’équipe nationale durant la compétition. En espérant qu’elle se termine en apothéose pour nos Diables, qui doivent une revanche à leurs supporters suite à l’élimination en quarts de finale lors du dernier Euro en France.

"Nous avons aussi revu complètement notre application. Elle regorge désormais d’informations et de vidéos, tout en reprenant les fonctions de la précédente, afin de permettre aux collectionneurs d’encoder leurs doubles et les images qui leur manquent afin de compléter plus facilement leur album."