Consommation Un distributeur automatique sur sept ne possède pas un lecteur de carte e-id fonctionnel.

La Belgique est l’un des seuls pays d’Europe à autoriser la vente d’alcool dans des distributeurs automatiques. Ces machines doivent être munies de lecteur de carte d’identité afin de vérifier l’âge de l’acheteur. Mais l’année passée, sur les 1.100 distributeurs contrôlés par le SPF Santé publique, 16 % n’étaient pas en règle. Ils permettaient la vente de boissons alcoolisées aux mineurs d’âge.

"Les distributeurs épinglés sont pour la plupart très anciens et n’ont pas encore été mis aux normes. Ils sont souvent installés en rue et appartiennent à un petit commerce. D’ordinaire, ceux présents dans les gares, aéroports ou autres institutions sont conformes à la loi", explique Laurie Van Isacker, contrôleuse Santé publique au SPF.

A découvrir dans l'Édition Abonnés de DH.be, à partir de 4.83 euros par mois.