Consommation La cagnotte gonflera de 100.000 à 500.000 euros.

Alors que de nombreux sponsors des Diables Rouges ont multiplié les actions marketing au cours des dernières semaines, comme Jupiler et Coca-Cola, la Loterie nationale est jusqu’à présent restée très discrète.

Voilà deux ans, elle avait pourtant lancé un jeu de grattage permettant aux heureux gagnants de faire le déplacement au Brésil pour soutenir l’équipe nationale belge.

La Loterie nationale n’est pas en panne d’inspiration : il faut en fait être partenaire de l’UEFA pour pouvoir organiser des jeux de hasard liés à l’Euro 2016. Ce que la Loterie nationale n’est pas.

Elle va toutefois se rattraper avec l’ouverture de la compétition, en misant bien entendu sur la victoire des Diables Rouges : plus la Belgique gagnera, plus la Loterie versera au pot, en augmentant la cagnotte du Lotto. "Nous soutenons les Diables Rouges pour qu’ils gagnent", résume Pierre-Laurent Fassin, porte-parole.

Comment cela va-t-il fonctionner ? La cagnotte sera gonflée de 100.000 euros pour chaque victoire intervenant au 1er tour de la compétition.

Si la Belgique défait l’Italie lundi soir, c’est la cagnotte du mercredi qui héritera de ces 100.000 euros supplémentaires. En cas de victoire contre l’Irlande, le samedi 18 en fin d’après-midi, c’est la cagnotte du jour, ou plutôt du soir, qui bénéficiera de cet appoint de 100.000 euros.

La Loterie nationale sera un peu plus généreuse dans la suite de la compétition, pour autant que les Diables Rouges passent le 1er tour, ce que tout le monde espère.

Cette fois, ce sera 250.000 euros par victoire, et même 500.000 euros de bonus pour la cagnotte du mercredi 13 juillet si la Belgique remporte la finale le dimanche précédent.