Consommation

Le groupe de télécoms a annoncé qu'il suspendra, à partir du 22 mai, la commercialisation de ses offres d'internet, de téléphonie fixe et de TV

BRUXELLES "Test-Achats regrette la disparition d'un acteur du secteur mais peut comprendre la décision de Mobistar de suspendre, à partir du 22 mai, la commercialisation de ses offres d'internet, de téléphonie fixe et de TV", souligne l'organisation de défense des consommateurs, mercredi, dans un communiqué. Pour Test-Achats, le marché belge des télécommunications n'a jamais été "favorable au développement d'offres alternatives et la régulation actuelle peut être considérée comme un échec".

"Avec la disparition d'un acteur dans le marché résidentiel des services fixes, le duopole existant de l'opérateur historique et des câblo-opérateurs est renforcé. Dans le même temps, cela démontre clairement une fois de plus la nécessité de l'ouverture urgente des réseaux câblés et de la plate-forme Belgacom TV en Belgique", ajoute encore l'organisation.

Test-Achats rappelle par ailleurs que la situation actuelle des télécommunications en Belgique, "associée à une carence aiguë de la concurrence sur le marché", n'est pas à l'avantage du consommateur.

"Les autorités compétentes et le régulateur doivent davantage accélérer l'ouverture des réseaux. C'est via cette ouverture que des opérateurs alternatifs pourront faire pression sur les opérateurs établis. Et c'est via cette concurrence saine que les consommateurs pourront profiter de prix plus intéressants", conclut Test-Achats.

Mobistar arrête la TV, internet et la téléphonie fixe

Le groupe de télécoms Mobistar a annoncé mercredi qu'il suspendra, à partir du 22 mai prochain, la commercialisation de ses offres d'internet, de téléphonie fixe et de TV pour les particuliers et ce "dans l'attente d'une régulation plus favorable".

"Mobistar recentre son portefeuille de produits et services fixes sur le marché professionnel car, sur le marché résidentiel, l'expérience montre que la régulation en place ne permet pas de proposer des services fixes de façon rentable en utilisant le réseau de l'opérateur historique", explique le groupe dans un communiqué.

Mobistar précise néanmoins qu'il assurera la continuité des services internet et téléphonie fixe pour les clients résidentiels existants. Les services de Mobistar TV seront par contre arrêtés le 15 septembre.

Mobistar n'en salue pas moins "les avancées récentes" du régulateur en matière d'ouverture du câble. "Ces avancées démontrent que la régulation du câble est désormais inéluctable en Belgique. Mais si ces premiers pas sont prometteurs, ils sont encore insuffisants", estime l'opérateur télécom, tout en appelant le régulateur "à poursuivre la réforme afin de faire en sorte que les marchés du fixe et du mobile soient ouverts dans des conditions équivalentes."

Mobistar reconfirme par ailleurs son ambition d'être "un acteur de premier plan pour les services convergents, tant sur le marché professionnel que résidentiel."

Que du mobile

Si Mobistar fait marche arrière ce serait pour mieux accélérer à l'avenir. Une source interne de l''entreprise nous indique que Mobistar a pris cette décision pour mieux se concentrer sur le mobile du futur.

© La Dernière Heure 2013