Consommation Un nouveau métier pour l’ex-Mobistar.

Souvenez-vous de l’époque des débuts de Proximus ou KPN Orange, et des premiers téléphones (Alcatel, Sagem, Nokia, Siemens, Ericsson) commercialisés par ces opérateurs affichant, fièrement, leur logo sur le terminal... Il y a un peu de ça dans l’initiative prise récemment par Orange Belgique.

L’opérateur va, comme dans l’Hexagone, lancer son propre smartphone, le Dive 72. Avec un beau logo Orange sur sa coque arrière ! Disponible en noir, en ligne et dans les shops Orange à partir de ce lundi, le mobile vaudra 139,99 € en achat nu, mais peut aussi être acquis en vente couplée. Comptez alors 29 € avec un plan tarifaire Colibri smartphone ou 9 € avec un plan Dauphin smartphone. Il est également accessible dans l’offre multiple play LOVE.

Il ne s’agit pas d’une machine de guerre technologique, mais pas non plus d’un smartphone supra low-cost. Certifié 4G, il embarque un écran de 5 pouces (720 p), un capteur photo dorsal de 13 Mpx, une caméra frontale de 5 Mpx et des fonctionnalités actuelles, comme le capteur d’empreinte biométrique (au dos de l’appareil et relativement précis).

Animé par Android (dans sa version 6.0 seulement, malheureusement), il bénéficie de 16 Go de stockage interne (extensible via carte micro SD) et d’une surcouche logicielle maison, avec mise en avant des apps et de l’assistance Orange. Nous l’avons brièvement testé : c’est un smartphone d’entrée de gamme ou de début de milieu de gamme plutôt pertinent, pas moins qualifié qu’un Samsung Galaxy J3.

Cristina Zanchi, Chief Consumer Officer chez Orange, précise qu’il ne s’agira pas d’un one shot -: "Nous souhaitons offrir à nos clients le meilleur appareil au meilleur prix possible. Il s’agit de notre deuxième téléphone Orange après le Hapi 50 et nous prévoyons d’élargir progressivement la gamme."