Consommation Tout bénef pour 2emain et Troc.com respectivement +26% et +11%.

La valse des cadeaux d’occase a repris de plus belle sa prévisible cadence, au sortir de Noël. C’est que, pour 12,8 % des Belges, Père Noël s’est un peu fourvoyé. Et il n’y a pas beaucoup de symptômes plus efficaces pour en prendre la mesure que le site de petites annonces 2emain.be et les enseignes de Troc.com.

Le premier, depuis le réveillon du 24 décembre - avec la première annonce de cadeau indésirable postée dès 20 h, à peine déballé, avant même que l’entrée ne soit servie - observe déjà un boom de 26 % du nombre d’annonces qu’il héberge depuis Noël.

Concernant le second, Pierre Boseret, directeur général de Troc.com Belgique, constate actuellement une augmentation du nombre de visiteurs dans ses 29 magasins: "En comparaison avec l’an dernier, le nombre de cadeaux non souhaités que l’on vient échanger chez nous contre de l’argent liquide a augmenté d’environ 10 % . Cette tendance à la hausse se maintient depuis plusieurs années. Les CD, DVD, jeux vidéo et appareils électroniques sont les plus fréquemment rencontrés."

Au début de ce mois, 2ememain.be et Troc.com ont fait interroger 1.000 personnes en Belgique. Ce sont surtout les amis qui semblent avoir mal choisi l’année dernière (18 %). Mais les parents (14 %) et les beaux-parents (13 %) ne font pas tellement mieux.

Si 45 % des personnes interrogées ne trouvent pas approprié de revendre un cadeau, notons que 6 % préfèrent le garder… pour l’offrir plus tard à quelqu’un d’autre. 11 % choisissent, encore, de le donner à une bonne œuvre. Nettement plus Noël friendly.