Consommation Exclusif : dès ce 25 février, le Quick du Westland Shopping d’Anderlecht livrera en scooter !

Les Belges pourront, très prochainement, croquer dans un Giant ou tremper leurs dips dans la sauce barbecue sans bouger les fesses de leur canapé. À l’instar de ce qui se fait en France, l’enseigne de fast-food d’origine belge, indomptable sur nos Belges terres, s’apprête en effet à - enfin, tant la demande était forte, diront les aficionados - lancer la livraison à domicile. Ou plutôt, tester son lancement.

La firme, récemment acquise par le groupe Bertrand (mais qui continuera à s’appeler Quick chez nous), a fini de penser à implanter la livraison de ses burgers et menus en Belgique et passe à l’attaque avec le début de la phase de test, programmée dès ce 25 février, et dans une seule enseigne pour l’instant, en l’occurrence le Quick du Westland Shopping Center d’Anderlecht - où le récent passage du parking à une formule payante n’a pas fini de faire couler de l’encre.

La livraison, qui se déroulera au moyen de six deux-roues motorisées, sera donc possible dès jeudi prochain, mais dans un rayon très limité pour débuter : 5 kilomètres autour de l’enseigne du boulevard Sylvain Dupuis. "Nous allons rapidement étendre notre rayon de livraison, mais nous préférons commencer petit", nous explique-t-on au restaurant concerné. Sans restriction d’horaire et gratuite (alors qu’elle exige souvent une majoration de 10 % du total de la commande en France), la livraison Quick fera donc, dans un tout premier temps, le bonheur des seuls Anderlechtois et Dilbeekois, qui auront commandé pour un minimum de 15 €. Quick, joint par nos soins, nous confirme bien le lancement de cette phase de test dans cette unique enseigne, mais n’en dira pas plus.

Il est, évidemment, logique de penser que ce test grandeur nature est destiné à s’amplifier dans les mois et années à venir, avec, potentiellement, de nouveaux Quick proposant la livraison. À titre d’information, même si le marché et le territoire ne sont pas du tout le même, la phase de test de la livraison Quick made in France a débuté en 2010 à Paris - dans une seule enseigne également. Ce service fut également testé à Lyon, et il est disponible, pour l’instant, à Le Mans. Toujours en phase de test : c’est que même si la livraison est une très forte demande de la clientèle fast-foodienne, rien ne prouve que l’investissement, coquet (il exige du personnel en plus, du matériel roulant, des emplacements de parking…), rencontre la rentabilité espérée par Quick…

Si rien n’est donc encore acquis pour l’avenir, on ne peut que constater l’innovation qui règne dans le secteur des fast-food, où chacun cherche à se différencier : McDo, avec son service à table qui rencontre un franc succès (20 enseignes seront transformées en ce sens d’ici fin 2016, et, désormais, Quick, avec ses Magic Box livrés au seuil de la porte.