Consommation Pour la deuxième fois en 2016, les offres data sont revues à la hausse.

Ça bouge, dans le secteur des prix de nos Télécoms. Il y a quelques jours, La DH vous annonçait, en primeur, la refonte de l’offre d’abonnements d’Orange, devenue autrement plus compétitive et mieux achalandée en mobile data. Au point de rendre certains tarifs de Base, qui était pourtant l’un des plus intéressants du marché, obsolètes.…

Avant Proximus (qui planche sur son nouveau portfolio), c’est désormais le challenger low-cost du marché, Scarlet (qui, pour rappel, est une filiale indépendante de Proximus, transitant par son réseau), qui répond et remet sa ceinture d’opérateur le moins cher du pays en jeu, en retouchant - légèrement, mais intelligemment - à deux de ses trois formules d’abonnement mobile, auxquelles nous avons eu accès en primeur.

1. Scarlet Red. L’offre tout petit prix (8 €/mois) est celle qui subit le lifting le plus spectaculaire. Si elle donne toujours droit à 150 minutes d’appels et 1.000 SMS mensuels (pas de changement de ce côté-là), elle multiplie par dix son offre data : de 50 à 500 MO.

2. Scarlet Hot. Ici, on ne bouge pas d’un iota. Toujours 500 minutes, 2.000 SMS et 1 GO de data pour 18 € par mois.

3. Scarlet Chili. Du quasi-illimité pour moins de 30 €, voilà l’ambition affichée par Chili. Il inclut toujours 1.000 minutes d’appels et 5.000 SMS mais double son offre data, de 2 GO à 4 Go. Pour 28 € mensuels.

Pour rappel, Scarlet offre, d’ores et déjà, le roaming à ses clients (avant que la loi ne l’y oblige, dans huit mois). Et l’opérateur permet d’acquérir 1 Go de data de plus pour 5 €/mois. Il devient difficile de qualifier les forfaits belges d’onéreux…