Consommation Le deuxième resto bruxellois ne sera pas un Quick transformé.

Liège s’apprête à accueillir son premier Burger King. L’ouverture est programmée mi-décembre et l’emplacement est connu depuis quelques semaines puisqu’il prendra place dans l’îlot Saint-Michel, remplaçant le Quick qui y est installé depuis plusieurs années.

Auparavant, c’est à Bruges (le 1er ou le 2 novembre), qu’une nouvelle enseigne verra le jour.

Comme annoncé lors de l’ouverture du premier Burger King, à Anvers, le rythme moyen d’une inauguration par mois est donc respecté. Et pour 2018 ? Comme toujours, Kevin Derycke, CEO de Burger Brands, reste discret sur les futurs projets. "Ce qui est sûr, c’est que Bruxelles verra son deuxième restaurant débarquer dans le courant du deuxième semestre. Il sera situé dans l’hypercentre (NdlR: boulevrd Anspach, d'après os sources), mais ne sera pas à l’emplacement d’un Quick actuel. Nous avons jeté notre dévolu sur une autre surface, actuellement exploitée par un établissement Horeca également et nous devons d’abord en avertir le personnel (et leur proposer un nouveau contrat avec Burger Brands) avant d’en dire plus."

Autre certitude , désormais, l’aéroport de Zaventem figure aussi sur la liste des ouvertures de 2018. "Là aussi, nous devons encore faire aboutir certaines discussions avant de planifier une date d’ouverture. Mais toutes les parties (aéroport et Carestel) sont sur la même longueur d’onde. Il reste à déterminer l’emplacement et de quelle façon nous pouvons réaliser le projet."

De nombreuses ouvertures au programme, donc, avec d’importantes répercussions sur l’emploi. "Nous avons annoncé l’engagement de 500 à 800 personnes par an. Et nous réalisons ces objectifs. C’est aussi important pour nous de voir que les candidatures affluent pour travailler au sein de notre entreprise", conclut Kevin Derycke, CEO de Burger Brands.

V. S.