Consommation Carrefour propose une nouvelle banane premium au profit de Pink Ribbon.

Proposer un produit premium de meilleure qualité tout en permettant au client de poser un geste sociétal en faveur de l’association Pink Ribbon à chaque achat de bananes Papillon : telle est la nouvelle offre proposée par le groupe Carrefour à ses clients.

À la base de l’évolution de l’offre, un constat : "nos ventes globales de bananes progressaient mais elles étaient stables pour le segment premium, explique Jan Pollier, responsable achats fruits & légumes chez Carrefour. Il fallait adapter notre offre premium tout en proposant quelque chose de plus à nos clients".

La banane Chiquita est donc remplacée par la banane Papillon, originaire du Guatemala. L’avantage pour le client ? "Le temps de trajet est moitié moindre, entre 21 et 24 jours. La banane peut donc mûrir plus longtemps avant d’être cueillie, ce qui lui donne un meilleur goût", poursuit Jan Pollier.

Le prix de la banane premium est resté le même que sous l’ère Chiquita : quelque 1,99 euro le kilo. "Ce prix est assez stable durant toute l’année". Vous en avez pour votre argent : la peau de la banane Papillon est plus fine. Pour le même poids, il y a donc plus de chair, et une chair plus goûteuse.

Et puis, il y a l’engagement sociétal qui apporte une touche supplémentaire à la nouvelle offre. "Carrefour versera un euro à l’association Pink Ribbon pour chaque caisse de bananes Papillon vendue", souligne Baptiste van Outryve, porte-parole.

Une caisse , c’est quelque 90 bananes vendues en sachets de cinq ou six, soit dix-huit kilos au total.

Pink Ribbon, c’est une association qui lutte contre le cancer du sein, notamment par le dépistage.

"Plus tôt le cancer est détecté, plus grandes sont les chances de le guérir", rappelle Bettina Geysen, directrice de Pink Ribbon, tout en se félicitant de cette nouvelle étape dans le partenariat entamé avec Carrefour voilà quatre ans.

La banane, justement, est un excellent symbole dans la lutte contre le cancer. "Manger sainement est important pour la prévention".

"À chaque achat de ces bananes, vous posez un geste solidaire envers les femmes", souligne-t-elle encore.

Il peut y en avoir d’autres. Le nouveau ruban est aussi en vente dans les Carrefour. Un livre de recettes, dont une avec la banane comme ingrédient, sera également disponible prochainement.

© DR

"Les meilleures d’Amérique du Sud"

"Les bananes sont de la meilleure qualité que l’on puisse trouver en Amérique du Sud", assure Nicolas Vanderborght, directeur des achats et ventes de la société Papillon (groupe Coccinelle Van Lier).

Ces bananes Papillon sont en fait cultivées côté ouest du Guatemala, qui bénéficie d’un climat favorable. "80 % de la production vient du côté de l’océan Pacifique. La production venant de la côte Atlantique est de moindre qualité."

Le producteur de ces bananes bénéficie du label "Rain forest Alliance". "Il garantit un équilibre écologique de la production".

L’approche envers le personnel est aussi plus respectueuse. "Les horaires de travail se rapprochent plus des normes européennes avec des journées de 10 heures, alors qu’elles peuvent aller jusqu’à 14 heures en Équateur." Il y a aussi des écoles et des hôpitaux pour les 6.000 employés et leur famille.