Consommation C’est à Eupen que la pils est la moins chère en Jupiler Pro League, à 2 € la 33 cl.

Si, lorsqu’on va au stade, on souhaite tous voir du football champagne, c’est le plus souvent à la bière qu’on se rince le gosier. Et il faut parfois un sérieux budget pour supporter son équipe.

Si l’on ne prend en compte que les matchs à domicile, à raison de deux ou trois bières par rencontre (suivant qu’elle est servie en 25 ou en 33 cl), il faut compter au minimum 90 €. Et c’est à Eupen que coule la Jup la moins chère de la compétition. Comptez 2 € les 33 cl, bien moins cher que dans la plupart des cafés.

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas dans les clubs habitués des premières places au classement que les tarifs ont tendance à tutoyer les sommets. La palme du stade le plus cher revient à Saint-Trond, où il vous faudra débourser 132 € pour une consommation moyenne de 1 litre à chacun des 15 matchs de la phase classique. Les abonnés y sont un peu mieux lotis puisque le jeton pour une Jupiler y est vendu 2 € au lieu de 2,20 €.

Autre particularité : ce n’est pas parce que le championnat de division 1 est baptisé Jupiler Pro League qu’on n’y sert que le breuvage de la maison AB Inbev.

Dans les stades, on retrouve ainsi de la Maes, à Malines, La Gantoise et Ostende. Mouscron propose quant à lui de la Stella et, à Genk, dans la Cristal Arena, on sert… de la Cristal.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.