Consommation 44 % des Belges ont mangé moins de viande en 2017 : focus sur les alternatives.

Près de la moitié des Belges (44 %) déclarent avoir diminué leur consommation de viande par rapport à l’année passée, ressort-il d’une enquête en ligne menée auprès de mille Belges de plus de 18 ans par iVox pour le compte de l’ASBL EVA. L’enquête indique également que 7 % des répondants affirment ne jamais manger de viande. Quelque 9 % sont flexitariens, c’est-à-dire qu’ils ne mangent pas de viande au moins trois fois par semaine.

Dans la grande distribution, on observe aussi la tendance. "Si l’on se penche sur les produits vegan, forcément on constate une évolution des ventes de l’ordre de 100 %, voire davantage. Cela s’explique par le fait qu’ils n’existaient pas ou très peu dans nos rayons il y a un an", explique Karima Ghozzi, porte-parole de Delhaize.

Le vegan reste cependant un marché de niche, là où les produits végétariens ont, eux, conquis un public bien plus large que ceux qui s’astreignent à ce régime. "Nous disposons d’un assortiment riche de plus d’une centaine de références végétariennes. On constate que c’est une tendance qui va bien au-delà des végétariens purs. Ils recherchent une alternative à la viande, même s’ils ne s’interdisent pas d’en consommer."

La boucherie n’est pas l’unique rayon touché par la déferlante des produits végétariens. "On en retrouve en pâtisserie, avec les raw cakes (ou cakes crus) et dans bien d’autres domaines, y compris les glaces que l’on commercialise sous la marque Professor Grunschnabel."

Si les consommateurs se détournent quelque peu de la viande, c’est aussi pour des questions de santé car ils se montrent plus attentifs aux recommandations de l’OMS. Mais adopter une alimentation vegan ou végétarienne impose aussi de respecter certaines règles, sous peine de souffrir de carences. "Il faut, comme dans tout régime alimentaire, veiller à un bon équilibre. Ainsi, les raw cakes que nous commercialisons ont été élaborés par une jeune nutritionniste qui avait été séduite par le produit lors de ses voyages au Canada et en Grande-Bretagne. Mais elle souhaitait améliorer le produit, notamment gustativement. On y retrouve donc sept ingrédients naturels (superaliments) qui en font un produit équilibré et goûteux."