Consommation Le prix de la viande bovine n’a cessé d’augmenter ces dernières années en Europe.

Vous l’aurez peut-être remarqué lors de votre passage en caisse : le prix de la viande de bœuf n’a cessé d’augmenter ces dernières années. Selon une étude du SPF Économie, cette augmentation serait de près de 30 % depuis 2005.

Cette hausse du prix s’explique par différents facteurs. D’une part, le Belge achète de moins en moins de viande de bœuf pour sa consommation domestique ? En effet, en 2014, nous avons acheté en moyenne 5 kg de bœuf en moins par rapport à 2008. "Nous notons que le consommateur cherche à réduire sa consommation de viande au quotidien mais préfère acheter une viande de meilleure qualité, qui se vend donc à des prix plus élevés", explique Laetitia Van Roos, spécialiste de la filière bovine au Collège des producteurs (Socopro).

Autre explication , pointée cette fois-ci par l’étude du SPF : la hausse du prix de l’alimentation des bovins. "En avril 2016, l’éleveur de bovins devait encore débourser en moyenne 45,2 % de plus pour les aliments concentrés qu’en 2005", précise-t-elle, tout en ajoutant que les cours internationaux de ces matières avaient eu tendance à baisser depuis 2011. Mais force est de constater que cette baisse n’a pas encore été répercutée sur votre portefeuille.

Troisième point : la hausse du coût de l’énergie, "qui se répercute directement sur le prix de vente de tous les aliments, pas seulement sur la viande", précise Laetitia Van Roos.

Dernier point, la hausse du prix de la main-d’œuvre. "La filière de la viande a besoin de beaucoup de personnel pour fonctionner. De l’abattoir en passant par la découpe, les coûts de personnel restent très élevés et ne cessent d’augmenter", conclut Mme Van Roos.

Et compte tenu de ces paramètres, la tendance ne risque pas de s’inverser dans les années à venir.


Chaque Belge mange 50 kg de viande par an

Même si la tendance est à la baisse ces dernières années, le Belge continue à consommer beaucoup de viande. Selon les chiffres du SPF Économie, chaque habitant du Royaume a dévoré 50 kilos de viande en 2013, soit près d’1 kilo par semaine.

Sur ces 50 kilos, la viande de porc arrive en première place avec 24,7 kg par an et par personne. Suivent la volaille (14,8 kg), la viande de bœuf (5,9 kg), le lapin et le gibier (2,5 kg), les abats comestibles (1,4 kg). Les viandes de mouton et de cheval sont les moins consommées en Belgiques avec respectivement 0,7 et 0,3 kilo par an et par Belge.

À noter aussi que notre pays reste un grand pays producteur de viande à l’échelle européenne. On abat en effet en Belgique près de 300 millions de poulets et 12 millions de porcs par an, dont une bonne partie part à l’exportation.