Consommation Une boisson zen et healthy. Conçue par deux Belges.

Après le succès speedé des Red Bull, Monster, Burn et autres boissons énergisantes, la mode bibitive a-t-elle viré de bord ? On constate en tout cas, en cette ère avérée de burn-out, un essor des boissons... apaisantes. Elles s’appellent Slow Cow, Bee Zen, Just Chill, voire Little Miracles et Tao. Leur propos ? Garantir un état de calme et de zénitude à qui les boirait. Leur secret ? Rafraîchir, re- "hyper", la tisane de grand-mère.

C’est précisément dans ce créneau-là que deux jeunes entrepreneurs bruxellois, Matthieu Hosselet et Laurent Karim, s’immiscent avec un projet 100 % belge : Zendo. Tous deux issus du milieu de la finance et de la gestion, qui n’est pas le moins stressant d’entre tous, ils ont fondé leur start-up à partir d’un manque qu’ils ont eux-mêmes observé : l’absence, sur le marché, d’une boisson fraîche les aidant à se calmer et à se concentrer sur leurs agendas respectifs.

C’est ainsi qu’ils imaginent les canettes Zendo Calm+Focus. Zendo, du nom japonais de ces pièces dédiées à la méditation. Pour le Calm+Focus, c’est dû aux ingrédients clés du breuvage que l’appellation s’obtient. Composée de thé vert, de passiflore, de magnésium et de vitamines B, Zendo est le fruit d’un mix, "aux vertus scientifiques prouvées", favorisant la concentration et l’apaisement.

Sortir une boisson n’est pas une mince affaire. Pour Matthieu et Laurent, il aura fallu "18 mois de recherche développement, un paquet de tests (et pas mal d’échecs), des sondages auprès de dizaines d’amis, proches et parfaits étrangers, des pas en avant, en arrière, sur le côté et enfin en avant encore".

Via le soutien de 130 investisseurs, pour un apport de quelque 225.000 €, la boisson d’origine belge (mais qui n’est pas produite en Belgique) est aujourd’hui distribuée dans des établissements Horeca plutot branchés (Bagl, Poz Café, Le Boco avenue Louise, Salt by Sophie Chocolat, etc.) mais aussi à l’ULB et dans certains Carrefour Express.