Immobilier La banque digitale de BNP Paribas Fortis innove sur le marché belge.

L’écran de votre tablette se drape de vert : votre demande de crédit hypothécaire vient de recevoir un accord de principe de la part de Hello bank !, quelques minutes à peine après avoir entamé la demande sur le site de la banque 100 % digitale de BNP Paribas Fortis.

Le taux obtenu pour un crédit fixe de 20 ans est de 2,45 %, grâce aux diverses réductions obtenues en quatre clics. À prendre ou à laisser. "Il n’y a pas de possibilité de négocier son taux, ni les frais de dossier de 200 euros. Le but est justement que tout le monde reçoive le même taux. C’est un changement de modèle", souligne Michel Anseeuw, General Manager Retail banking

Hello bank ! est donc la première institution financière à proposer un crédit hypothécaire en ligne en Belgique.

"C’est la suite logique du développement de la banque, lancée en mai 2013", poursuit-il. "Notre volonté est de synchroniser l’offre avec les besoins des clients".

Or, estime Hello bank !, le marché, ou du moins une partie du marché, est mûr pour opter pour un crédit hypothécaire en ligne. "Nous répondons à la fois à la maturité technologique et à la maturité du marché, qui est aujourd’hui plus porteur pour de telles solutions digitales".

L’offre est résolument réduite : la durée du crédit est comprise entre 15 et 25 ans, et vous pouvez uniquement opter pour un taux fixe.

Pourquoi ? "Pour vendre un produit en ligne, il faut que l’offre soit très simple", explique Xavier Dumon, directeur marketing.

Le taux fixe, surtout, correspond à la demande de 83 % des ménages belges. Avec cette fourchette de crédit sur 15 à 25 ans, Hello Bank ! rencontre également les durées moyennes des crédits, de l’ordre de 22 ans pour les personnes âgées de moins de 30 ans et de 20 ans en moyenne pour les personnes de plus de 30 ans.

Pour les formules plus compliquées, le réseau de BNP Paribas Fortis est bien entendu une solution.

L’offre d’Hello Bank ! tiendra-t-elle la route alors que la règle est justement de négocier un max auprès de plusieurs banques, afin d’obtenir le taux le plus intéressant?

"Notre défi est bien entendu de proposer le bon taux", reconnaît Michel Anseeuw. Le taux sera logiquement en ligne avec le marché, parfois un peu plus cher.

Il sera aussi en ligne avec celui proposé par le réseau BNP Paribas Fortis/Fintro pour éviter toute cannibalisation.

La proposition est valable pendant deux semaines uniquement, afin de ne pas vous donner trop de temps pour démarcher 36 banques.

L’offre de Hello Bank ! s’adresse aux personnes "dont le temps est précieux", remarque Xavier Dumon, et qui n’ont pas envie de démarcher plusieurs institutions dans le cadre d’un véritable marathon bancaire. "Notre offre est transparente et le processus est très simple".

Conclure un crédit hypothécaire sans bouger de son salon, qui l’aurait imaginé voilà quelques années ?


Une (bonne) poignée de clics suffit

Une (bonne) poignée de clics et vous savez immédiatement si vous obtiendrez votre crédit hypothécaire chez Hello bank !

Vous pouvez prendre un peu plus de temps et parcourir les différentes étapes de l’information sur le crédit hypothécaire.

Si vous êtes pressé - vous venez juste de visiter la maison de vos rêves et désirez savoir au plus vite si vous pouvez financer son achat - vous pouvez passer directement à la simulation, explique Maarten Verboven, Head of Chanel chez Hello bank ! "Un petit calcul vite fait ? C’est parti !"

Assez classiquement, le site vous demande le montant à emprunter et la durée de l’emprunt. Une somme de 100.000 euros sur 20 ans ? Votre taux est de 2,95 %, soit une mensualité de 549,80 euros.

Vous pouvez faire baisser ce taux ou non. Logiquement, vous cliquerez sur "réduire mon taux". Vous obtenez à chaque fois une réduction de 0,10 % si vous domiciliez vos revenus. Prenez dans la foulée une assurance solde restant dû ou habitation. Si la quotité empruntée est inférieure à 80 %, la réduction est cette fois de 0,20 %.

Vous avez tout cliqué ? Le taux tombe à 2,45 % pou

© DH
r une mensualité de 526,21 euros.

Il faut ensuite passer aux choses plus sérieuses : pouvez-vous vous permettre cet effort financier ?

Vous introduisez votre - ou vos - prénom(s) - histoire d’humaniser le processus -, les revenus, la région où vous souhaitez acheter le bien. Tout est calculé et apparaît sur votre écran.

Si votre capacité financière n’est pas à la hauteur de votre rêve, l’écran s’illumine de rouge et le message "il y a un petit souci" apparaît.

Sinon, vous poursuivez. Vous calculez alors le coût de l’assurance solde restant dû et de l’assurance habitation.

Vous êtes d’accord ? C’est parti ! Certes, vous n’avez pas encore l’argent, mais cela peut aller très vite. Vous recevrez un jour ou deux plus tard les documents à remplir pour la demande de crédit, sans doute un peu plus si le dossier doit être analysé. À renvoyer dans les deux semaines.

Si vous n’êtes pas encore client, un flying banker  (   banquier  volant  )   viendra vous voir chez vous ou au boulot. "Pour les crédits à long terme, la loi nous oblige à procédér à une identification physique de l’emprunteur". L’exemplaire de la signature doit aussi légalement être manuelle.

Et l’argent ? Il sera versé sur le compte du notaire.


Une offre concurrentielle

Un rapide tour d’horizon des offres des uns et des autres montre qu’Hello bank ! propose un taux intéressant - notamment par rapport à BNP Paribas Fortis -, qui peut toutefois évoluer à tout moment, à la baisse ou à la hausse, pour tenir compte du marché.

Il s’agit de taux négociables. Le taux de 3,77 % chez Crelan peut passer à 3,17 %. Le taux de 3,32 chez KBC peut passer à 2,82 % si vous optez pour les assurances maison et domiciliation de salaire. Il y a sans doute moyen d’aller encore plus bas. "Chaque demande de crédit est un cas unique", insiste ING.

Quel que soit le taux, vous ne trouverez pas forcément votre bonheur chez Hello bank !.

Le crédit hypothécaire est proposé pour le seul achat d’un bien existant et non pour un projet de construction.