Immobilier Bon démarrage pour le salon de la construction et de la rénovation.

La 58e édition du salon Batibouw a ouvert ses portes samedi matin, dans les palais des expositions du Heysel à Bruxelles, après deux jours réservés aux professionnels.

Cette année, la foire de la construction et de la rénovation accueille 80 exposants supplémentaires, soit 1.000 au total. Pour la première fois, l’ensemble des palais de Brussels Expo sont occupés, indique l’organisateur FISA.

Il n’y a pas eu de cohue pour les premiers jours de salon, malgré une bonne affluence. "Les nouveaux couloirs de circulation entre les palais permettent d’éviter l’engorgement. Malgré le monde, la visite est très fluide", expliquent les organisateurs de Batibouw. Globalement, les stands étaient tous correctement achalandés. Samedi, le démarrage était doux. Hier, par contre, fut une très grosse journée. "Nous avons dû fermer le parking C, deux fois dans la journée. C’est dire s’il y avait du monde. Le démarrage est très positif", se réjouit Frédéric François, RP du salon.

Les badauds déambulent de stand en stand afin de se rendre à leur destination. "Nous venons voir les douches italiennes", explique un jeune couple désireux de se refaire une salle de bain au design épuré, un peu plus moderne.

Car la tendance est à la simplicité dans les formes (portes vitrées simplistes, escaliers minimalistes, douche à sol plat…) et dans le choix des matériaux, le bois, la pierre, le métal brut et la pierre (beaucoup de pierre bleue) gardent la cote et se développent même.

Ces matières naturelles apportent "un supplément d’âme" aux maisons, entend-on ça et là de la bouche d’exposants.

Si vous ne cherchez pas à construire ou à rénover, Batibouw s’adresse quand même à vous. Un pavillon jardin, sobrement intitulée Garden Room, vous propose de découvrir les nouvelles tendances extérieures pour profiter à merveilles des quelques courageux rayons de soleil qui viennent sporadiquement caresser notre peau blanchâtre.

Cette partie est forcément dehors, en face du palais 1 qui lui traite de l’aménagement extérieur et fait la part belle aux piscines, saunas et autres Jacuzzis. La Garden Room propose des vérandas, un sympathique ensemble igloo de verre et jacuzzi pour profiter de coucher de soleil dans un bain à bulle. Plus loin, des bacs de plantes sont disposés ça et là, sans énormément d’informations pour les intéressés. Pour finir, des couvertures de piscine en verre clôture la partie jardin qui, honnêtement, ressemble plus à une zone fumeur qu’un vrai palais.

Les organisateurs parlent eux de la quête des cinq sens comme thématique du salon, mais chez les exposants, on ressent plus une volonté de retour aux sources, à la nature. Il est peut-être du côté du retour à "la vie sauvage" que le fil rouge du salon est à chercher.