Immobilier Pour sa 57e édition, le salon belge de la construction a accueilli 302.677 visiteurs.

La 57 e édition de Batibouw, le salon belge consacré à la construction, s’est achevée le 6 mars à 18h30. En une semaine et demi (du 25 février au 6 mars), le salon a accueilli exactement 302.677 visiteurs.

"Nous avons, chaque année, près de 300.000 personnes qui arpentent le salon. Vers 11 heures ce dimanche, nous avions déjà battu les chiffres de fréquentation de l’an dernier", se réjouit Pierre Hermant, CEO de Deficom, maison mère de FISA (l’organisateur du salon). "C’est une belle surprise parce qu’elle s’inscrit dans un contexte où on s’attendait à une légère chute. Nous sommes très heureux."

L’un des défis majeurs des organisateurs, c’est de sans cesse attirer le chaland et les personnes désireuses de faire des travaux au salon : "Tous les ans, Batibouw a 50 % de nouveaux visiteurs. Ils viennent la première année pour des informations. Ils reviennent généralement la deuxième année et puis ils n’ont plus envie d’entendre quoi que ce soit sur les travaux de rénovation et la poussière. (Rires) "

Les professionnels sont toujours au rendez-vous. "Le chiffre de leur fréquentation du salon stagne aux environ de 75.000. C’est constant."

Smartphones et météo

La météo a influencé les visites au salon, bien que cela reste anecdotique. Le temps maussade du dernier week-end a gonflé l’affluence. "La météo joue toujours un rôle", ajoute Pierre Hermant. "Mais cela ne joue pas toujours sur le chiffre final de visites à Batibouw. On constate de plus en plus que les gens prennent leur smartphone pour choisir le jour de leur venue. Le premier week-end, il faisait beau, il était un peu plus faible. Ces 5 et 6 mar s, il pleuvait, beaucoup de visiteurs avaient reporté leur visite à ce week-end-là. Les gens qui voulaient y avoir des informations ont simplement programmé leur venue."