Immobilier

Pourquoi devez-vous faire construire rapidement selon la méthode clé sur porte ? Depuis 2014, les taux hypothécaires n’ont cessé de baisser jusqu’à atteindre un seuil historiquement bas en 2016. Si les taux sont encore aujourd’hui très intéressants, ce n’est peut-être pas le cas pour longtemps ! Après une telle chute, les tendances sont forcément à la hausse. De plus, en octobre prochain, la Banque Nationale de Belgique (BNB) remettra des recommandations concernant les crédits hypothécaires. Alors, il est sans doute temps de construire votre clé sur porte !

Avant de vous lancer dans une construction clé sur porte, vous devez tout de même vous informer sur les prêts immobiliers, mais aussi définir précisément votre budget maximal. Pour faire des économies et réaliser votre projet sereinement, il est primordial d’avoir une vision claire des différentes dépenses et surtout, de savoir par quels moyens vous allez financer votre projet de construction clé sur porte !

Définissez votre apport personnel dans la construction de votre maison

Pour avoir un aperçu du budget maximal que vous pouvez allouer à la construction de votre future maison, commencez par faire l’inventaire de vos ressources. Quelles sont-elles ? Il s’agit d’abord de vos économies personnelles. Mais il peut également s’agir d’un support financier familial, d’un bien immobilier destiné à être vendu… Il faut aussi établir votre capacité d’emprunt immobilier avec votre banquier.

Au début du mois d’avril, la BNB a présenté une recommandation visant à imposer une limite plus stricte concernant les prêts hypothécaires. Cette proposition qui ambitionnait de limiter l’accès au prêt hypothécaire aux acquéreurs disposant d’au moins 20 % du budget en fonds propres n’a pas été suivie par le gouvernement fédéral. Si cette nouvelle est assez rassurante, un nouveau rapport de la BNB est cependant attendu en octobre. Alors, c’est peut-être le bon moment pour emprunter !

Calculez votre capacité d’emprunt

Pour avoir une idée du montant que vous pourrez emprunter, prenez rendez-vous dans votre banque. N’hésitez cependant pas à vous rendre dans plusieurs autres banques afin de comparer les offres et de faire jouer la concurrence.

Comment les banques calculent-elles le montant empruntable pour votre maison à construire clé sur porte ? Pour vous proposer un prêt, la banque va prendre en compte divers facteurs ; le revenu mensuel net de votre ménage, la quotité (le rapport entre la valeur de construction de la maison et le montant emprunté) ainsi que le taux d’intérêt et la durée du prêt. Votre apport personnel est également un atout essentiel, car il rassure les banques. Il permet également de faire diminuer la quotité, qui est précisément dans le viseur de la BNB ! En effet, les crédits hypothécaires dont les quotités sont supérieures à 80 % sont considérés comme « à risque ». Si vos fonds propres n’atteignent pas les 20 %, ne tardez pas trop au risque de voir la loi modifiée et votre accès au crédit compliqué !

Demandez aux banques d’établir pour vous le budget maximal qu’elles peuvent vous accorder et voyez ensuite si les mensualités vous conviennent. En général, on considère qu’elles ne peuvent dépasser le tiers de vos revenus.

Pour calculer vos mensualités, vous pouvez également vous servir d’outils mis en ligne par certains constructeurs. Chez Maisons Compère par exemple, vous pouvez calculer vous-même vos mensualités en quelques clics. Choisissez un modèle de clé sur porte qui vous plait dans leur catalogue composé de plus de 210 modèles et découvrez directement vos possibilités de remboursement. En fonction du montant à financer et de la durée du prêt, vous aurez une estimation du taux annuel fixe ainsi que des mensualités.

Prenez contact auprès de votre constructeur de clé sur porte

Grâce aux démarches que vous avez faites préalablement, votre entreprise générale de construction est en mesure de vous proposer un projet concret de maison à construire à un prix qui correspond à votre budget. Sans cette information, le constructeur aura bien du mal à vous élaborer un projet adapté, surtout si votre budget est limité.


Visite virtuelle Maison Clé sur Porte MC107... par maisonscompere

Anticipez vos dépenses futures

Penser au prix de votre future maison c’est bien, mais cela ne suffit pas ! Si la construction de votre maison neuve a un coût, certaines dépenses ultérieures sont également à considérer. En tant que propriétaire, un précompte immobilier doit être payé. Ce dernier est calculé en fonction de revenu cadastral du bien, c’est-à-dire de la valeur locative moyenne nette d’un an de votre habitation.

En plus de ces frais obligatoires, pensez aussi aux coûts d’assurances, d’entretien de la maison et du jardin ainsi que les dépenses imprévues comme une machine à laver qui tombe en panne, un évier bouché, une clé cassée dans une serrure…

Si vous faites appel à une entreprise de maison clé sur porte, un conseiller vous aidera à vous y retrouver dans tous ces frais auxquels il faut penser. En ce qui concerne la construction en elle-même, avec un constructeur de clé sur porte, le prix de votre maison à construire est fixé dès le départ. Vous évitez ainsi les mauvaises surprises !