Immobilier

Face à l’éventail de choix proposé en termes de châssis, il y a de quoi y perdre son latin ! Nous avons rencontré la société SOFIPLAS, bien installée depuis plus de 40 ans - et experte en la matière - pour tenter d’y voir plus clair…

© sofiplass

Pour les néophytes que nous sommes, il est parfois difficile de sélectionner le châssis le plus adapté. Quels matériaux conseillez-vous ?

Sans hésiter, l’alu ou le PVC. Le premier offre un design épuré ainsi qu'une recherche esthétique qui va jusqu'à imiter les anciens châssis en acier que l'on retrouvait sur les bâtiments Art Déco, Bauhaus, etc. Le PVC, de son côté, reproduit les nervures du bois dans une grande palette de teintes. On y trouve beaucoup de nuances de gris, ce qui permet de faire des restaurations à l'identique, même en passant du bois au PVC, vu que nous travaillons beaucoup les croisillons, les cintrages, etc.

Quels sont les avantages de ces deux matériaux ?

Le PVC nécessite un entretien minimal par rapport au bois, tout en offrant la même esthétique s'il est en finition nervuré/structuré bois. Finis les étés passés à peindre vos châssis ! Quant à l’alu, il offre un design plus moderne et des portées de vitrages plus grandes.

© sofiplass

L’isolation est également prépondérante…

En effet, l'isolation d'une maison se réalise pour 30% au niveau de la toiture, pour 30% au niveau de l'enveloppe (mur - crépis - etc.) et pour 40% au niveau des fenêtres. Mais plus que cela, ce sont surtout les techniques de pose qui sont essentielles…

C’est-à-dire ?

Même si une fenêtre est bien conçue, elle ne représente que 50% de la réussite ! Les 50% restants se situent dans la technique utilisée pour la pose. Chez Sofiplas, nous avons développé différentes techniques de pose : membranes d'étanchéité, pose hors battée, fixation avec rupture thermique, mais aussi utilisation de laine de roche (et non de verre) à fort niveau d'isolation acoustique. Nous réalisons aussi 75% de la pose des fenêtres que nous produisons. Nous misons en outre sur le standard de la basse énergie, avec le profilé Kömmerling MD76 (6 chambres/3 joints de frappe, au lieu de 5 chambres/2 joints de frappe.) De plus, pour l'aluminium, nous avons aujourd'hui une gamme qui affiche les mêmes performances d'isolation thermique que le PVC.

Vous défendez l’idée d’acheter des châssis locaux. Pourquoi ?

Un producteur local vous assurera que les normes en vigueur en Belgique sont respectées (sécurité, ATG…) De plus, les produits d’importation, moins chers, sont souvent de qualité inférieure. Or, le châssis est un bien d'équipement semi-durable et il se doit d’être qualitatif. Enfin, un producteur local offrira un service après-vente, ainsi que la possibilité de maintenance ou d'adaptation dans le temps.

Vous insistez également sur le fait d’acheter « juste ». De quoi s’agit-il ?

Acheter « juste » signifie acquérir ce qui correspond à vos besoins réels : ni trop bas, ni trop haut ! Il est inutile de placer des fenêtres hyper isolantes dans une enveloppe poreuse et à l'inverse, des fenêtres largement insuffisantes - pour des raisons de prix - dans une maison complètement isolée (toit + enveloppe). Pour acheter « juste », il y a lieu de se faire accompagner par une entreprise d’expérience, disposant d’outils informatiques de conception et de production à la pointe. Chez Sofiplas, nous disposons d'un Bureau d'Études qui vous donne la garantie de choisir les fenêtres parfaitement adaptées à votre projet. D’une façon générale, le meilleur compromis est un subtil mélange entre l’esthétique, la durée de vie des châssis, et les performances énergétiques recherchées par rapport au reste de l'enveloppe. Dans tous les cas, il est préférable de choisir un fabricant plutôt qu'un installateur.


© sofiplass

Est-il important de miser sur des châssis de marques connues ?

Oui absolument ! Il est recommandé d’opter pour des profilés possédant toutes les certifications. Exigez des châssis renforcés tant dans les ouvrants que dans les dormants, quelles que soient leurs dimensions, avec des renforts en acier galvanisé d'une épaisseur et d'une couche de galvanisation répondant aux normes. Ceci permettra d'observer une tenue impeccable dans le temps et constituera une barrière importante à l'effraction.

Auriez-vous des trucs et astuces à nous donner ?

Oui, si vous habitez en milieu urbain ou proche d’une source de bruit (aéroport, chemin de fer, autoroute…), soyez attentif à l’isolation acoustique. Celle-ci se réalise tant par le vitrage que par une technique de pose spéciale. Ne vous laissez pas berner par l'application d'une mousse polyuréthane en pourtour, n'isolant rien acoustiquement. Notre conseil est de demander l'isolation acoustique à votre fournisseur en ayant à l'esprit qu'une réduction de 3 dB diminue de 50% la perception du bruit ! Les châssis antieffraction sont également capitaux. Ceux-ci passent par des vitrages de sécurité, des quincailleries avec gâches champignon additionnelles et des poignées à clef. De plus, il faut que le châssis passe avec succès les tests de retard à l'effraction pour être aux normes.

Vous organisez des portes-ouvertes jusqu'au 13 octobre prochain. Certains cadeaux sont prévus pour les clients.

Oui, Sofiplas propose le MD76 (6 chambres/3 joints) au prix du AD76 (5 chambres/2 joints), mais aussi un devis gratuit, les conseils de nos techniciens, tandis que le showroom complet sera accessible. Il est aussi possible de visiter notre usine de production en semaine. Nous proposons également de découvrir les meilleures marques de châssis, qu’il s’agisse de Kömmerling pour les profilés PVC, d’AluK, un fabricant belge de profilés ALU, ou encore de Roto NT pour les quincailleries, et de Sprimoglass pour les vitrages.