Immobilier Ce petit village de la Côte d’Opale accueillera bientôt des centaines de Belges en quête de dépaysement... et/ou de rendement.

Appelez-la, déjà, Cadzand 2.0. Sauf qu’on y parle la langue de Molière plutôt que celle de Vondel, que les moules qu’on y mange sont moins charnues (mais pas forcément moins bonnes, et surtout moins chères) qu’en Zélande et qu’elle a pour ville branchée d’attache Le Touquet, plutôt que Knokke Le Zoute !

(...)