Immobilier

Des frais qui explosent ou des appartements pas aux normes au niveau de la sécurité : les mauvaises surprises peuvent être nombreuses au moment de louer un kot. Au moment de visiter son appartement, mieux vaut donc faire preuve de prudence et ne rien laisser passer.

Voici cinq conseils pour vous aider à éviter les faux pas.

1. Être patient. Quand on s’y prend un peu tard, on a toujours tendance à craindre une pénurie de logements. Les agents immobiliers peuvent parfois en jouer et vous pousser à signer pour le premier kot venu sous prétexte "qu’il y beaucoup de monde sur le coup" . Dans cette situation, rien ne sert de paniquer. L’offre de kots est largement suffisante pour que chacun puisse trouver son bonheur. Réfléchissez bien avant de vous lancer.

2. Toujours visiter l’appartement. Choisir son appartement sur base de photos est toujours une mauvaise idée. Les clichés postés sur Internet ne montrent pas toujours tout. Il est donc impératif de se déplacer.

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.