Immobilier

Nous le savons, la déco – tout comme la mode - est un éternel recommencement... Mais au fil du temps, de nombreuses subtilités modifient la donne... Nous vous livrons les dernières tendances avec Damien Claeys, gérant de chez Igor Home Interior, et passionné de décoration depuis 40 ans.

Damien Claeys, quels sont les grands mouvements décoratifs actuels ?

Chez nous, nous en avons quatre : le style scandinave, ethnique, industriel et la « maison de charme », qui est surtout une tendance brabançonne, car on y trouve beaucoup de biens qui s’y prêtent. Mais on peut néanmoins affirmer que le style scandinave est celui qui, à l’heure actuelle, marque le plus de points... Comme nous nous déployons sur 2 500 m2, nous avons la possibilité d’offrir de riches mises en scène pour chacun de ces styles...

Quels sont aujourd’hui les matériaux-stars ?

Le métal associé au bois remporte un vif succès... Que ce soit via des incrustations, ou par exemple des pieds métalliques adjoints à une table en bois...

Idem avec les pierres de carrière combinées au bois, dans un esprit « marbre ». Nous les avons lancées cette année, et le succès est assurément au rendez-vous...

Et au niveau du mobilier ?

Les canapés et sofas rejoignent le style scandinave. Nos fauteuils de la marque suédoise Sits sont à ce sujet une belle réussite. Les tables en chêne brut, associées au métal ou à la pierre, ont elles aussi le vent en poupe. Les chaises classiques en bois ont par ailleurs cédé la place à des modèles rembourrés, beaucoup plus confortables, tout en offrant de nouveaux designs élégants. Les lustres avec ampoules leds et filaments métalliques visibles constituent d’autres must have du moment. En revanche, les luminaires « de charme » perdent incontestablement du terrain...

Y a-t-il d’autres aménagements obsolètes ?

Oui... Sachant que les architectes intègrent de plus en plus souvent les placards à l’architecture des bâtiments, tout ce qui est consoles, garde-robe et armoires est à présent dépassé... De plus, cette tendance du « tout intégré » rejoint le style épuré, qui surfe sur la vague depuis plusieurs années... Nous nous sommes adaptés à cette tendance en proposant des meubles sur mesure via nos propres ateliers de production.

Qu’en est-il de la couleur ?

Nous essayons tant bien que mal de la stimuler dans les intérieurs de nos clients... Mais le public demeure relativement frileux, invoquant « la peur de se lasser » des coloris flashy. Seuls les tapis de style ethnique font exception à la règle. Ceux-ci reviennent d’ailleurs en force après une longue absence...

Quelle a été l’évolution de ces dernières années au niveau déco ?

Outre le retour des tapis, la décoration des murs a elle aussi évolué. Elle privilégie désormais les énormes photos sous plexi, signées par des artistes renommés. Ces cadres sont particulièrement décoratifs. On donne également la primeur à de grands meubles qui habitent l’espace, plutôt qu’une multitude de petits objets, aujourd’hui complètement désuets...

Y a-t-il des pièces de mobilier, des objets, qui ont su traverser le temps avec grâce ?

Je dois avouer qu’ils sont rares. A l’heure actuelle, un style décoratif reste d’actualité entre 15 et 20 ans. Le temps où nos grands-parents achetaient des meubles « pour la vie » et les cédaient ensuite à leurs enfants, est révolu. Aujourd’hui, le public souhaite profiter d’une déco « tendance », qui sache répondre à ses aspirations. Mais investir pour 20 ans n’est pas rien. Nous avons beaucoup de petits budgets qui se meublent pièce par pièce, au fil de leur épargne. Ils préfèrent en effet bénéficier d’un mobilier répondant à la fois à leurs critères esthétiques et à leur exigence de qualité, même si cela nécessite un certain effort financier. Quelques pièces de mobilier savent toutefois traverser le temps... Nous avons notamment des canapés anglais capitonnés en cuir avec une assise en tissu qui font fureur... Un produit venu tout droit du passé !

N’y a-t-il pas un paradoxe entre l’envie de se meubler « tendance » et le souci écologique d’aujourd’hui ?

Il s’agit en effet d’une contradiction propre à notre société... Il est souvent difficile de jongler entre l’ancien et le tendance, mais cette étrangeté fait partie de notre société... Ceci dit, le mode de vie actuel entretient le mouvement. A l’époque de nos grands-parents, on avait un (e) époux (se) et des meubles pour la vie. Aujourd’hui, on en change un peu plus souvent !


Igor Home Interior. Avenue Vésale, 1 à 1300 Wavre. 010 22 23 67 – www.igor.be