Immobilier

Depuis 39 ans, le Salon Habitat draine un public large souhaitant construire, rénover, embellir, ou moderniser son logement. Cette année, il se déroulera du 23 novembre au 2 décembre aux Halles des Foires de Liège. Rencontre avec Geoffrey Yerna, organisateur et chef de projet au sein de Liège Expo.

Geoffrey Yerna, le Salon Habitat souffle cette année ses 39 bougies. Comment expliquez-vous son succès ?

Lors de sa création, il n’y avait que des foires commerciales dans la région et le public avait soif d’un « vrai » salon qui les informe réellement. Le Salon Habitat est né et, à l’heure actuelle, il s’agit toujours du seul et de l’unique salon de ce type en région liégeoise. En termes de notoriété, il se situe derrière Batibouw, tout en demeurant de portée régionale (65% du public provient du grand Liège et le dernier tiers de Wallonie, voire de Hollande et d’Allemagne.)

Combien d’exposants y trouve-t-on et dans quels domaines ?

"On y retrouve toute la chaîne utile à la construction ou à l’acquisition d’un bien : du constructeur à l’énergie, en passant par l’agent immobilier, les finitions, le jardin, les piscines, les clôtures... 225 exposants sont présents sur 15 000 m² et plus de 1000 marques sont représentées. Le salon est attendu par un public large, souvent pour des raisons précises : on veut construire ou changer de cuisine, par exemple. On sait alors que l’on trouvera au même endroit toute une série de professionnels fiables, qu’il sera possible de faire jouer la concurrence et d’obtenir des conditions favorables."

Quel est le profil des visiteurs ?

"60% d’entre eux ont entre 26 et 45 ans, car c’est le moment où l’on s’installe. Une autre tranche d’âge active est celle des 50 à 65 ans, qui a un pouvoir d’achat plus important et ambitionne des projets plus aboutis. D’une façon générale, les visiteurs sont très préparés : ils viennent avec leurs plans afin d’obtenir des réponses concrètes à leurs questions. On constate qu’il y a de plus en plus de visiteurs dans les stands, et de moins en moins dans les allées. Les gens ne viennent plus pour flâner, mais dans un but bien précis. Le Salon Habitat attire chaque année environ 35 000 visiteurs."

Quelles sont les tendances actuelles au niveau de l’habitat ?

"Depuis deux ans, l’écoconstruction est au centre de toutes les attentions avec des bâtiments de plus en plus passifs. La domotique est également tendance. Longtemps destinée à quelques privilégiés en raison de ses coûts exorbitants, elle s’est aujourd’hui profondément démocratisée. Il est désormais possible d’activer une série de fonctions domestiques à partir de son Smartphone et le grand public en est de plus en plus friand."

Des nouveautés à épingler ?

"Oui, notamment l’ascenseur pour maison unifamiliale, à la fois design et trendy (et pas seulement pour les personnes à mobilité réduite). Le constructeur a réussi, pour ce produit traditionnellement haut-de-gamme, à proposer une gamme de prix abordables. « Coach Invest » est une autre nouveauté, qui s’adresse aux particuliers souhaitant vendre leur bien sans passer par une agence. Une nouvelle forme de coaching destinée aux vendeurs."

Des journées thématiques sont-elles prévues ?

"Oui, tout à fait ! Une vingtaine de conférences seront liées aux thèmes choisis. Il y aura notamment « La journée des débrouillardes », le mardi 27 novembre. Dans ce cadre, une société bruxelloise proposera des ateliers pour les filles (mais les hommes pourront aussi s’inscrire) pour apprendre à bricoler, qu’il s’agisse d’installer un interrupteur, un évier, ou encore d’apprendre à visser, à forer... La participation est gratuite mais l’inscription obligatoire. Ce jour-là, toutes les dames bénéficieront d’une entrée gratuite... A épingler, également : le concours permettant de remporter la coquette somme de 25 000 €, en collaboration avec La Libre et La DH."

Comment s’articuleront les différents Palais ?

"Cinq Palais seront occupés. Le Palais 1 accueillera la construction, la rénovation et le parachèvement. Le Palais 2, l’aménagement intérieur (cuisines, salles de bains, décoration, dressings...). Les Palais 3, 4 et 5 seront dévolus à l’extérieur (architectes-paysagistes, piscinistes, terrassement, parachèvements de finitions...). Le Palais 9, enfin, sera dévolu aux services. On y trouvera notamment un stand de la Région wallonne (infos sur les primes, etc.) et l’association des notaires sera elle aussi présente pour informer gratuitement les visiteurs."

Infos : www.salonhabitat.be