Prix energie En 2015, près de 90.000 ménages ont bénéficié d’allocations de chauffage. C’est 7 % de moins qu’en 2014.

Le Fonds Social Chauffage octroie annuellement des fonds pour lutter contre la précarité énergétique. En d’autres termes, l’ASBL intervient financièrement auprès des plus démunis afin de leur offrir de quoi se chauffer l’hiver.

En 2015, 86.662 ménages ont bénéficié d’allocations de chauffage selon les chiffres allant de janvier à novembre. L’année précédente, pour la même période, 92.902 ménages y avaient eu droit. Les plus démunis sont plus nombreux à avoir eu recours à cette aide. Ils sont 7.025 (contre 6.791 en 2014).

Une allocation annuelle de 210 euros maximum est allouée aux ménages pour payer les factures concernant la commande de combustibles de type mazout, pétrole ou gaz propane.

La somme totale octroyée cette année par le Fonds Mazout pour les allocations de chauffage est de 16.577.953,34 €. C’est 4,7 % de moins qu’en 2014, pour la période s’étendant de janvier à novembre.

Depuis 2012, le nombre de bénéficiaires ne cesse de diminuer, essentiellement en Région flamande et à Bruxelles. En Wallonie, les ménages en difficulté sont un peu plus nombreux chaque année.

"Ces deux dernières années, on a constaté une baisse de bénéficiaires en Région flamande et en Région bruxelloise pour plusieurs raisons", dit-on au Fonds Social Chauffage. "D’abord, parce que les bénéficiaires qui se chauffent encore au mazout ont opté pour d’autres alternatives complémentaires (pellets, charbon…). Ensuite, dans de nombreux logements, le chauffage a été converti au gaz naturel."

Nombreuses demandes

Les conditions climatiques clémentes et la baisse du prix du mazout cette année constituent un avantage non négligeable pour les ménages ayant du mal à boucler leurs fins de mois.

"Il y a encore de nombreuses demandes d’allocations", affirme l’ASBL." Et suite à la baisse de prix des produits pétroliers et des conditions climatiques exceptionnelles de cette année, l’allocation permet de bénéficier d’une quantité plus importante de produits pour le même montant, leur permettant de passer l’hiver décemment au chaud."

Notons enfin que ce fonds d’aide a encore de beaux jours devant lui : le 17 septembre dernier, Marie-Christine Marghem, ministre de l’Énergie, a reconduit l’agrément du Fonds Social Chauffage pour une durée de cinq ans. Pour pouvoir en bénéficier, il faut solliciter le CPAS de sa commune.