Prix energie

Des clients, entreprises ou particuliers, pourraient accepter d'arrêter leur consommation quelques heures par an lors des moments critiques contre rémunération

Le gestionnaire de réseau électrique Elia estime que la Belgique sera confrontée à un important risque de black-out l'hiver prochain, et plus particulièrement encore lors de l'hiver 2015-2016. 

La réserve stratégique prévue pour y remédier ne devrait pas être suffisante, c'est pourquoi Elia compte jouer sur la demande, notamment celle des particuliers, écrivent L'Echo et De Tijd vendredi. Les nombreuses centrales mises à l'arrêt, parmi lesquelles figurent les réacteurs nucléaires de Doel 3 et de Tihange 2, mettent la pression sur la sécurité d'approvisionnement de la Belgique pour les deux prochains hivers. La réserve stratégique mise sur pied par le gouvernement, pour laquelle l'appel d'offres se termine vendredi à 18h00, ne devrait pas être suffisante pour palier la baisse de production.

Elia envisage dès lors de jouer sur la gestion de la demande. Des clients, entreprises ou particuliers, pourraient accepter d'arrêter leur consommation quelques heures par an lors des moments critiques contre rémunération. Cette solution permettrait d'éviter les délestages tournants, par lesquels des zones entières du pays sont plongées dans le noir à tour de rôle.