Travail

Etre vu est le nerf de la guerre pour bon nombre de sociétés ou d’associations. Un objectif rendu d’autant plus difficile de nos jours que nous sommes surinformés, certains venant même à parler d’infobésité, c’est-à-dire de surcharge informationnelle. Voici les conseils de notre rédaction pour parvenir à capter l’attention de vos prospects à l’ère du 2.0.

Si de nombreux spécialistes s’accordent pour rappeler l’importance pour une société ou une association d’exister sur la Toile et les réseaux sociaux, il ne faudrait pas pour autant négliger l’impact visuel que peuvent avoir les outils de communication concrets et traditionnels tels que les supports papiers (brochures, flyers…), la signalétique ou encore les éléments de décoration personnalisés (enseigne, panneaux…). L'essentiel, pour une organisation, est en effet d'être vue par les bonnes personnes au bon moment !

Revenir aux fondamentaux

Mais alors, comment s’y prendre ? Que vous apparteniez à un organisme à visée lucrative ou non, se doter d’une identité visuelle est d’abord la première étape à réaliser. Logo, slogan, matériel de travail (enveloppes, fardes etc.) … C’est par ces instruments concrets que vous pourrez attirer l’attention de vos futurs clients, asseoir votre notoriété ainsi que votre crédibilité auprès des partenaires commerciaux ou institutionnels.

Pour ce faire, privilégier une identité graphique claire et efficace. Celle-ci doit être compréhensible du premier coup d’œil car elle pourra par la suite être déclinée sur tous vos outils de communication (beach flags, roll-ups, stickers, posters, totems…). Pour bien élaborer votre logo – cela vaut également pour l’ensemble de votre stratégie marketing – il n’est pas inutile de revenir aux fondamentaux : qui suis-je ? Quel est mon message ? Quel est le produit/service que je propose ? Quel est mon public ?

Une fois vos publics-cibles cernés et votre message identifié, il vous sera beaucoup plus facile par la suite de mettre en pratique et de réussir votre stratégie marketing ainsi que votre communication. Prochaine étape : trouver un prestataire apte à réaliser les éléments visuels dont vous avez besoin pour accrocher l’œil du passant, de l’automobiliste ou encore du résident. L’idéal – et le moyen le plus sûr – est de fonctionner sur base du bouche à oreille de votre réseau et de planifier un rendez-vous avec le prestataire sélectionné pour évaluer la qualité du travail final, les matériaux choisis… Si vous n’avez personne pour vous conseiller, le mieux est encore de mener des recherches méticuleuses sur Internet, de passer quelques coups de fil et de faire confiance à votre instinct !

Des panneaux sur-mesure

Comme évoqué précédemment, disposer de supports efficaces et attractifs vous permettra de mieux communiquer à destination de vos publics cibles. Outre le lettrage des véhicules et la signalétique, les entreprises investissent crescendo, ces derniers mois, dans des supports imprimés sur-mesure. Une offre notamment proposée par DKD, une société active depuis 30 ans dans le secteur de la communication visuelle. « L’an dernier, nous avons acquis une machine 2.0 qui permet d’imprimer directement sur toute une série de supports planes allant jusqu’à 5 centimètres d’épaisseur, comme des panneaux en bois ou en plexiglas », développe Etienne Fraikin, administrateur-délégué chez DKD.

Une machine d’autant plus appréciable qu’il n’en existe que quelques exemplaires en province de Liège. « Les articles fabriqués grâce à cette machine plaisent énormément car ils permettent d’habiller un hall d’accueil, une salle de réunion mais aussi l’extérieur d’un bâtiment pour en rendre bien visible le secteur d’activité ainsi que les services proposés ». Des supports personnalisables à l’infini (forme, couleurs…) qui vous permettront de donner libre cours à votre imagination, tout en restant au service de votre entreprise.

Plus d’infos sur : www.dkd.be