Travail

Depuis l'an 2000, le secteur des technologies de pointe a fourni à la Belgique plus de 100.000 emplois, selon une étude de la KULeuven/Vives, réalisée à la demande de Google et détaillée mercredi dans L'Echo et De Tijd. 

D'après cette étude, la Belgique comptait en 2011 549.000 travailleurs dans le secteur de l'économie de la connaissance, soit 12,2% de la population active. Leur nombre réel serait toutefois encore plus élevé car la hausse s'est accélérée ces dernières années.

Entre 2000 et 2011, l'emploi hi-tech a augmenté de 22,3% en Belgique, légèrement plus que la moyenne européenne (environ 20%).

L'étude révèle également que six régions du pays ont vu leur niveau d'emplois de haute technologie augmenter d'au moins 33% sur la période étudiée.

En Flandre occidentale, la hausse s'est limitée à 9,3%. En revanche, à Bruxelles et dans les deux Brabant, comptabilisés ensemble, le nombre d'emplois hi-tech a grimpé de 39,2% en onze ans.

C'est en province d'Anvers que l'on compte le plus d'emplois de haut niveau technologique (91.000).